= Fermer

Auto-entrepreneurs du bâtiment : quelle assurance pour vous ?

Publié le jeu, 06/08/2009 - 11:57
Version PDFVersion PDF
(2) Le régime de la micro-entreprise est juridiquement réservé aux exploitants individuels (commerçant, artisan, profession libérale). Qu’un exploitant individuel choisisse ou non ce régime, le montant de ses cotisations sociales sera le même que pour celui qui refusera ce statut apparemment avantageux. Le choix d’une micro-entreprise correspond en revanche à une option fiscale qui aura également des conséquences comptables. C’est sur ces deux derniers points qu’il faut s’appuyer pour justifier le choix ou non du statut de la micro-entreprise.

 

A propos de l'auteur

Commentaires