Pour accéder à tout le contenu, rejoignez dès aujourd'hui la Fédération des Auto-entrepreneurs !

Comme 80.000 membres avant vous, regroupez-vous et faites-vous entendre !

J'ADHERE

1,1 million d'autoentrepreneurs fin juin 2016


Selon la toute dernière note de conjoncture publiée par l’ACOSS (Caisse nationale du Réseau des URSSAF), fin juin 2016, le nombre d'autoentrepre­neurs inscrits s’établit à 1 119 000, en net ralentissement par rapport à l’année précédente (+ 4,8 % en évolution annuelle contre +  9,8 % mi-2015), en raison principalement d’une modification des règles du système de radiation d’office. Parmi les chiffres révélés par la caisse nationale du réseau Urssaf, le nombre d'auto entrepreneurs inscrits, ceux qui sont économiquement actifs et le chiffre d'affaires trimestriel moyen.

 

VOIR L'INFOGRAPHIE

Plus de 1,1 million d'autoentrepreneurs inscrits à fin juin 2016

Fin juin 2016 leur nombre s'établit à 1 119 000. Ce chiffre augmente de 4.8% par rapport à l'année dernière, mais à un rythme nettement plus faible que celui enregistré un an plus tôt (+9.8% à fin juin 2015).

Cette décélération s'explique principalement par la hausse des radiations ainsi que par l'application de la loi Pinel du 18 juin 2014, qui a lourdement complexifié le régime, et fait perdre confiance dans son utilité. L'ACOSS est d'ailleurs obligé de faire une précision sématique : "Au 1er janvier 2016, les régimes du micro-social et du micro-fiscal ont fusionné sous la dénomination « micro-entrepreneur ». Le champ de cette publication porte ainsi sur les micro-entreprises soumises au régime micro-social sous jacent au dispositif auto-entrepreneur institué en 2009 ; elle exclut les micro-entreprises payant leurs cotisations sociales selon le droit commun"

Pour les nouvelles inscriptions au dispositif, elles sont stables à fin juin 2016 versus la même période en 2015 (320 000 fin juin 2016 versus 321 000 fin juin 2015).

Un chiffre d'affaires en hausse

644 000 auto-entrepreneurs déclarent un chiffre d’affaires positif au deuxième trimestre 2016, soit 57,5 %, proportion stable par rapport à l’an dernier (+ 0,2 point). La progression du nombre de ces comptes économiquement actifs reste dynamique (+ 5,2%) sur un rythme néanmoins plus faible que celui observé un an plus tôt (+ 8,0 %).

Le chiffre d’affaires trimestriel global progresse lui aussi à un rythme encore soutenu (+ 9,4 %, après + 10,1 % un an plus tôt), tandis que le chiffre d’affaires trimestriel moyen reste sur la dynamique positive engagée en 2015. Les auto entrepreneurs économiquement actifs ont déclaré un chiffre d'affaires trimestriel moyen de 3 446 euros à fin juin 2016. La prévision est donc de 13.784 euros de chiffre d'affaires par an, soit 41% du plafond  actuel.

Quelques secteurs présentent toujours une évolution particulière­ment dyna­mique. C’est le cas des transports (+ 59,9 % en glissement annuel à fin juin 2016). Cependant, le chiffre d’affaires moyen diminue dans ce secteur de 10,3 % par rapport à l’an dernier, tandis que celui de la quasi-totalité des autres secteurs augmente ou stagne. Certains domaines sont également en hausse tels que la santé (+14.6%), les activités immobilières (+13.2%), les activités de nettoyage (+12.1%), les arts, spectacles et activités récréatives (10.2%) et les activités spécialisées de design (+8.8%).

Le nombre de micro-entrepreneurs économiquement actifs ralentit dans la plupart des régions. Certaines restent toutefois très dynamiques (Aquitaine, Rhône-Alpes et Ile-de-France). 

-


0 Commentaire