85 % des Français jugent utile le régime de l'auto-entrepreneur
image/svg+xml

85 % des Français jugent utile le régime de l'auto-entrepreneur


Sommaire

85 % des Français jugent utile le régime de l'auto-entrepreneur même si 79 % d'entre eux n'ont jamais eu recours à un auto-entrepreneur, selon un sondage OpinionWay.



Alors que le projet de loi Pinel, prévoit une réforme du régime de l'auto-entrepreneur qui pourrait pousser 360 000 d'entre eux à fermer boutique, les Français s'affirment attachés à ce régime créé en 2009 !



Pour 83 % des Français, l'auto-entreprenariat a permis de générer des vocations tendis que 85 % considèrent ce régime utile, selon le dernier sondage OpinionWay pour l'Union des auto-entrepreneurs (UAE) et la Fondation Le Roch-Les Mousquetaires.



Pour autant, 79 % des Français n'ont jamais eu recours à un auto-entrepreneur ! Cependant, ils estiment que  :


  • ce régime permet à certaines personnes de sortir des difficultés financières pour 78 % d'entre eux

  • de répondre au chômage (67 %)

  • de réduire le travail illégal (65 %)



En conséquence, 91 % des Français pensent qu'il faut prendre le temps de faire un bilan objectif du régime avant de le réformer et 81 % sont défavorables à sa suppression. Interrogés sur les pistes d'évolution possibles, 86 % des sondés sont pour l'accompagnement des auto-entrepreneurs et 69 % pour un passage facilité au régime général. De fait, 65% des intéressés n'envisagent pas de le faire.



Autre enseignement de ce sondage: 85 % des personnes interrogées considèrent qu'il faudrait créer un régime simplifié et unique du créateur d'entreprise et 72 % que les petits travaux de l'artisanat devraient être réservés aux auto-entrepreneurs !



Mais seuls 16% des auto-entrepreneurs pensent faire évoluer leur auto-entreprise d’ici 2 ou 3 ans. D'ailleurs, 57% des auto-entrepreneurs auraient renoncé au projet si le régime d’auto-entrepreneur n’avait pas existé ! Et si le régime d’auto-entrepreneur devenait moins intéressant, 76% quitteraient le circuit économique traditionnel (abandon ou travail souterrain).



Ces chiffres confirment que l'accessibilité du régime a permis d'enclencher une dynamique entrepreneuriale forte et une vraie motivation à entreprendre, causes auxquelles les français sont désormais attachés.



Ce sondage a été réalisé auprès d'un échantillon de 1.051 personnes âgée de 18 ans et plus interrogées du 11 au 13 septembre et d'un échantillon représentatif de 1.015 créateurs d'auto-entreprise interrogés du 10 au 16 septembre.

-

Élément jointTaille
Icône PDF 10e Observatoire Uae LeRoch1.67 Mo

Comme 80.000 membres avant moi, je me joins au mouvement
J'adhère à la Fédération dès 9€ / an

Adhérer à la FNAE

Trustpilot