Pour accéder à tout le contenu, rejoignez dès aujourd'hui la Fédération des Auto-entrepreneurs !

Comme 80.000 membres avant vous, regroupez-vous et faites-vous entendre !

J'ADHERE

Auto-entrepreneur, améliorez votre présence en ligne avec l'étude AFNIC


Auto-entrepreneur, progressez avec votre présence en ligne

L’enquête de l’AFNIC, Réussir avec le Web, a été lancée par un jeu-concours en septembre 2017 et pour un an afin de connaître la présence en ligne des microentrepreneurs, TPE et PME.

En décembre 2018, le résultat de l'étude montre déjà que la majorité des 3.249 réponses provient de microentrepreneurs* : 86% !
Enthousiasme assez logique puisque leurs secteurs d’activité relèvent du conseil, de la communication, du numérique, de la mode et du tourisme. Bravo à eux !

*-10 salariés

L’objectif de l’AFNIC (Association française pour le nommage Internet en coopération)est d’accompagner la présence numérique des entreprises. Lorsque l’on sait que seules 11% des PME françaises utilisent régulièrement le numérique, la marche est haute. Pourtant, nombre de microentrepreneurs savent que c’est un outil indispensable pour leur développement.

L’étude relève des phases de développement différentes selon l’âge de la micro-entreprise : moins de 1 an d’activité, de 1 à 3 ans, 3 ans et plus.

Quelle présence sur Internet ?

Quelle que soit la taille de l’entreprise, l’utilisation d’Internet, et notamment la représentation numérique, est incontournable.

94% estiment indispensable leur présence sur Internet.

D’ailleurs,

  • 76% ont un site (86% PME)
  • 74% sont sur les réseaux sociaux.

Pourquoi avoir un site Internet ?

Les contenus publiés correspondent surtout à la présentation des produits, le renseignement des coordonnées. Très peu d’entreprises ont un blog, des témoignages, etc.

  • 68% Présenter votre activité
  • 49% être trouvé facilement
  • 39% communiquer avec vos clients (55% pour les PME)
  • 25% vendre des produits et des services.

L’évaluation en ligne de satisfaction et la publicité sont envisagées comme moyens de développement mais restent peu utilisées.

Quels formats de publication ?

Les formats utilisés sont simples, avec essentiellement du texte (99%), des images (95%) et peu de vidéos (39%).

Les microentrepreneurs privilégient :

  • à 36% les articles de blog et tutoriels
  • à 70% les coordonnées et horaires d’ouverture
  • à 95% la présentation de l’entreprise
  • à 36% les témoignages des clients
  • à 35% les vidéos.

Quel développement commercial ?

Le développement commercial sur Internet passe par la création d’une base de clients, à entretenir et valoriser. Pour cela, les micro-entrepreneurs ont moins recours (trop peu par rapport aux TPE et PME) aux outils les plus courants. Ils utilisent à

  • 52% le formulaire de contact
  • 34% l’e-mailing
  • 25% la newsletter
  • 14% la réservation/rendez-vous en ligne.

A noter, les microentrepreneurs sont 10% à proposer un code promotion, autant que les TPE et bien plus que les PME.

Quels moyens humains et financiers?

Le référencement naturel des sites sur les moteurs de recherche est sous-exploité : 36% pour les microentrepreneurs qui sont 12% à acheter des mots-clés.

 Le rapport moyens mis en œuvre/bénéfices fait davantage l’objet d’un compromis que d’une stratégie.

  • <300 euros/an : 61%
  • 300-1000 euros/an : 22%
  • 1000-5000 euros/an : 10%
  • >5000 euros/an : 4% en microentreprise (7% TPE, 28% PME)

La grande majorité des répondants ne met pas leur site à jour plus d’une fois par semaine.  En temps, cela se mesure

  • -1 heure/semaine : 60% en microentreprise (59% TPE, 40% PME)
  • -1 heure/mois : 26% en microentreprise (idem TPE, 22% PME).

Seulement 38% des entrepreneurs estiment avoir un bon positionnement sur Internet.

Quelle estimation de l’impact sur le CA ?

Le retour sur investissement reste flou pour la plupart, même si a priori les PME dépendent moins d’Internet

  • Difficile à dire pour 60% des TPE
  • impact marginal pour
    • 55% en microentreprise
    • 76% en PME.
  • +30% du CA pour
    • 26% des microentreprises
    • 10% des PME.

Quel nom de domaine ?

La quasi-totalité des répondants choisissent leur propre nom de domaine. C’est le cas pour

  • 90% des microentreprises
  • 98% des PME.

L’extension se départage entre .fr (52%) et .com (40%).

Quels réseaux sociaux ?

Selon la taille de l’entreprise, la présence sur les réseaux sociaux diffère. 76% des microentrepreneurs n’ont pas de planning de publication pour apparaître à

  • 90% sur Facebook
  • 49% sur Linkedin
  • 34% sur Twitter
  • 20% sur YouTube

Quel entrepreneur êtes-vous sur Internet ?*

 

Microentreprise

TPE

PME

 Enjeux : Internet est utile
 ou indispensable

93

95

96

 Présence
 sur les
 réseaux sociaux

Facebook

90

83

83

Linkedin

49

56

70

 Référencement à revoir

41

54

55

 Motivation : présenter mon activité

68

66

68

 Investissement >1h/semaine

60

NC

40

 Retour sur investissement :
 >10% CA & ROI difficile

55

71

76

 Développement   commercial

Formulaire
de contact
en base clients

55

70

64

Vérification >1fois/mois

74

77

69

 Fonction e-commerce :
 priorité aux moyens de paiement

73

65

52

 Pas d’enquête e-reputation

69

56

56

NC : non communiqué
*Valeurs en %

 

-

Fichier attachéTaille
Icône PDF resultats_reussir_avec_le_web_2018.pdf2.21 Mo