Les auto-entrepreneurs de plus de 60 ans seront de plus en plus nombreux ! | FNAE
image/svg+xml

Les auto-entrepreneurs de plus de 60 ans seront de plus en plus nombreux !


Sommaire

Devenir entrepreneur à l'âge où d'autres préparent leur retraite: les seniors qui créent leur entreprise sont motivés par une volonté de "réalisation de soi", selon une étude prévoyant un "essor du senior entrepreneuriat" dans les années qui viennent.

Selon l'Insee, près de 16% des créateurs d'entreprises ont au moins 50 ans.

Cette étude réalisée par deux chercheurs, l'économiste Stéphane Rapelli et le sociologue Serge Guérin, pour l'Observatoire Alptis de la protection sociale, note que les seniors étaient près de 51% à être privés d'emploi ou inactifs avant de créer leur entreprise.

Mais le chômage seul ne peut expliquer ce choix. "Le besoin d'indépendance (prioritaire), la volonté de rester actif, de préserver une vie sociale, d'essaimer une expérience ou d'enrichir une carrière par une ultime expérience sont des facteurs importants", selon l'étude.

"Hier, les seniors entrepreneurs étaient des personnes qui n'avaient pas forcément choisi cette situation", souligne Serge Guérin, citant notamment ceux qui "se retrouvaient dans l'incapacité de vendre ou de transmettre leur entreprise".

"Même si ce type de situation perdure, surtout dans un contexte de crise, la nouveauté est le choix de l'entrepreneuriat pour la +réalisation de soi+", ajoute-t-il.

Il prévoit un "essor du senior entrepreneuriat" dans les années qui viennent, car "beaucoup de seniors sont atteints par une sorte de procès en vieillissement dans l'entreprise" et "le développement d'une activité permet d'améliorer son pouvoir d'achat".

Ce sont principalement des hommes, et le manque de diplômes ne semble pas être un frein, l'expérience professionnelle primant. Il y a une prédominance d'anciens cadres, et ils se distinguent des entrepreneurs plus jeunes par leurs conditions matérielles plus favorables (emprunts remboursés, plus d'enfant à charge).

Les auto-entrepreneurs sont à 13 % des individus âgés de plus de 55 ans. Entré en vigueur en 2009, ce régime séduit notamment les seniors par sa souplesse de mise en oeuvre. 

Concernant ceux qui optent pour le régime particulier d'auto-entrepreneur, les plus de 60 ans dégagent un revenu supérieur de 33% à celui des auto-entrepreneurs âgés de 41 à 50 ans.

Les revenus des auto-entrepreneurs augmentent effectivement avec l’âge. Les plus de 60 ans dégagent un revenu supérieur de 33 % à celui des auto-entrepreneurs appartenant à la classe de 41 à 50 ans qui ont eux mêmes un revenu supérieur de 17 % à celui de 31-40 ans.

L’auto-entrepreneuriat est un sujet controversé, notamment du fait de la faiblesse des revenus qu’il génère. Serge Guérin répond : "L’existence de ce régime est une bonne chose pour les seniors. D’une part, avec une activité d’auto-entrepreneur, un retraité, qui a souvent une petite retraite, peut améliorer son niveau de vie parfois de façon significative. D’autre part, cela participe au fait de montrer qu’un senior ou un retraité n’est pas quelqu’un de « fini » mais qu’il est « dans le coup ». Entreprendre est un puissant antidote au vieillissement !"

Les "quinquagénaires et plus" sont 22 millions. En 2030, ils seront près de 30 millions, soit environ 40% de la population française.

-

Élément jointTaille
Icône PDF Lire l'étude complète823.3 Ko
Icône PDF Synthèse de l'étude909.2 Ko

Comme 80.000 membres avant moi, je me joins au mouvement
J'adhère à la Fédération dès 9€ / an

Adhérer à la FNAE

Trustpilot