Mon auto entreprise et ma banque | FNAE
image/svg+xml

Mon auto entreprise et ma banque


Sommaire

Si aujourd’hui les auto-entrepreneurs doivent disposer d’un compte bancaire dédié à leur activité, la loi Sapin prévoit la suppression de cette obligation, alors qu’ils sont actuellement 81% des auto entrepreneurs à un posséder un.


La fédération des auto entrepreneurs a mené une étude en ligne pour comprendre les relations des créateurs* avec leur banque.

Très faible chiffre d’affaires = Pas de compte bancaire


Nous constatons que 19% des personnes interrogées n’ont pas ouvert le compte bancaire dédié à leur activité. Dans la très large majorité des cas il s’agit de personnes dont le chiffre d’affaires et très faible (inférieur à 10 000 euros par an).

Compte pro ou perso ?


En majorité, les auto entrepreneurs possèdent un second compte dit particulier, pour leur activité : ils ne sont que 25% à avoir recours à un compte dit pro.

45% des auto-entrepreneurs prêt à passer à la banque en ligne


Les auto-entrepreneurs restent attachés à la banque classique, puisqu’ils ne sont que 2 sur 10 à avoir opté pour la banque en ligne. Dans le même temps, ils sont 1 sur 2 à affirmer être prêt à passer à la banque à distance. Pour l’autre moitié, le manque de contact physique, de confiance et de transparence, reste un vrai frein.
 

Des frais bancaires réduits


Pour le compte dédié à leur activité, les personnes interrogées sont 67% à payer moins de 5€/mois de frais bancaires et pour 36% des personnes interrogées leur compte est gratuit. Et ils ne sont que 10% à payer plus de 10€ par mois de frais bancaires.

Le chéquier moyen de paiement principal


Le chéquier reste le moyen de paiement le plus courant, puisque 86% des personnes en possèdent un. Ils sont seulement 64% à posséder une carte de crédit.

34% utilisent leur autorisation de découvert


Après les moyens de paiement, le service dont se servent le plus les auto-entrepreneurs est l’autorisation de découvert, 34% disent en avoir besoin afin de jongler avec leur trésorerie. Et pour ceux payant plus de 10€ par mois, ils bénéficient notamment de service de recouvrement ou bien d’un TPE fixe ou portable pour leur activité.

Une majorité d'auto entrepreneurs contre le projet de loi Sapin 2

La majorité des auto-entrepreneurs sont contre le projet de supprimer l’obligation d’un compte dédié à l’activité


Quand on interroge les créateurs sur le projet de loi Sapin de supprimer l’obligation d’avoir un compte dédié pour l’activité professionnelle, on voit que l’opinion diverge puisque 55% se prononcent contre. Dans les 45% qui se prononcent pour les arguments avancés sont principalement les coûts liés au second compte obligatoire, surtout du fait que les banques ont pour la quasi-totalité rendue obligatoire l’ouverture d’un compte professionnel.

En second vient la difficulté de devoir gérer 2 comptes distincts notamment en cas de découvert. On peut également voir une corrélation entre les chiffres d’affaire réalisés et l’opinion avancée sur cette question, en effet, ceux ayant un faible revenu sont majoritairement contre l’obligation d’un compte dédié. En revanche, ceux dont le chiffre d’affaire dépasse les 10.000€ par an y sont en majorité favorable.


Ceux qui sont contre le projet de loi Sapin visant à supprimer le compte séparé, avancent une meilleure visibilité de leur activité et vont même jusqu’à dire que même si la loi passait ils garderaient les 2 comptes.

Ils mentionnent également la difficulté en cas de contrôle de devoir sur un même compte différencier et justifier les opérations professionnelles et personnelles.

Un petit nombre explique également que c’est un bon entraînement pour la gestion ultérieure d’une entreprise au régime réel.

Mais là où les contre s’accordent avec les pour c’est sur les frais bancaires imposés par les banques et c’est d’ailleurs sur ce point que les auto-entrepreneurs aimeraient voir la nouvelle loi s’orienter.

Etude réalisée en avril 2016 en ligne auprès d’un panel de 250 personnes
 


-

Élément jointTaille
Icône image auto_entrepreneur_et_sa_banque.jpg72.86 Ko

Comme 80.000 membres avant moi, je me joins au mouvement
J'adhère à la Fédération dès 9€ / an

Adhérer à la FNAE

Trustpilot