L'impact de la guerre en Ukraine sur les autoentrepreneurs
image/svg+xml

L'impact de la guerre en Ukraine sur les autoentrepreneurs


Sommaire

Plusieurs centaines de grandes entreprises françaises sont installées en Russie ou en Ukraine, et elles sont donc directement touchées par la guerre en Ukraine. Mais qu’en est-il pour les petites entreprises, et en particulier pour les autoentrepreneurs ? Quel impact pour les autoentrepreneurs vis à vis des sanctions décidées contre la Russie ? De quoi faut-il se méfier ? A quoi faut-il s’attendre ?

Un impact réel sur la croissance ?

De manière macroéconomique, la croissance devait se hisser à 3,3% estimé avant le conflit. En effet, dans sa dernière estimation (publiée avant le déclenchement du conflit), l'Insee tablait sur une prévision de croissance de 3,3% pour le premier semestre de 2022.

 

Mais la guerre en Ukraine va sûrement freiner la croissance en France cette année. Les experts estiment l'impact à un point de pourcentage maximum soit une richesse de 33 milliards d'euros en moins. Concrètement, la croissance devrait se fixer entre 2,3% et 2,8% en 2022.

Quel impact chez les auto-entrepreneurs ?

 

De manière microéconomique, cet impact passerait principalement par

  • une baisse du pouvoir d’achat liée à la hausse du prix de l’énergie
  • une inflation proche de 5% en 2022, même si l’impact de cette hausse des prix sur la consommation est difficile à estimer car elle peut être atténuée par des mesures de soutien public
  • en particulier une inflation sur les matériaux importés de Russie et d’Ukraine (aluminium, ciments, blé) impactant essentiellement le BTP et les métiers de la restauration
  • une baisse des commandes par les particuliers sur les secteurs du BTP lié à la baisse du pouvoir d’achat
  • une baisse de l'activité touristique en provenance de Russie (le nombre de départs de russes en France en 2020 s'élevait à 94 894, pour des dépenses en France d’environ 75 M€, et une durée moyenne de séjour de 5-8 jours), à relativiser vu le poids de la Russie dans le tourisme français (1.3%).

Un site pour tout comprendre

 

Le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance a notamment mis en ligne un site décryptant les conséquences sur les activités des entreprises. Plusieurs points de contacts dédiés aux entreprises sont ouverts pour les informer et répondre à leurs préoccupations, en fonction de la problématique rencontrée.

 

Les informations sur la mise en place de sanctions économiques et financières contre la Russie, ainsi que sur les mesures restrictives portant sur les exportations, sont disponibles sur le site de la direction générale du Trésor.

 

Des points de contact e-mail sont mis en place pour répondre aux interrogations des entreprises :

 

Signalez vos tensions sur les approvisionnements et vos difficultés

 

Des ruptures de certaines chaînes d’importation et des tensions sur les approvisionnements des entreprises peuvent être constatées du fait de la situation en Ukraine et en Russie. Les entreprises de toute taille peuvent signaler les tensions qu’elles subissent ou anticipent auprès de l’adresse e-mail suivante : tensions-approvisionnements.russie@finances.gouv.fr.

 

Dans chaque région, les entreprises mises en difficulté du fait de la crise ukrainienne peuvent se rapprocher de leur Commissaires aux Restructurations et à la Prévention des difficultés des entreprises (CRP) pour les accompagner dans leurs démarches. Leurs coordonnées sont disponibles sur le site dédié.

 

Renforcez votre vigilance Cyber

 

Même si vous manipulez peu d’informations, vous devez vous protéger contre les attaques cyber. Des informations et conseils en matière de cybersécurité sont mis à disposition sur le site de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ssi.gouv.fr). Un point de contact (disponible H24, 7/7) est mis en place en cas d’incident : cert-fr.cossi@ssi.gouv.fr / +33 (0)1 71 75 84 68

 

-


Comme 80.000 membres avant moi, je me joins au mouvement
J'adhère à la Fédération dès 9€ / an

Adhérer à la FNAE

Trustpilot