Pour accéder à tout le contenu, rejoignez dès aujourd'hui la Fédération des Auto-entrepreneurs !

Comme 80.000 membres avant vous, regroupez-vous et faites-vous entendre !

J'ADHERE

Insee: 2018, nouveau record de création de microentreprises



+28% : la progression 2018 de création de microentreprises


Les chiffres de l’Insee sur la création record de microentreprises en 2018, avec ce +28%, affichent une fois de plus le choix économique des Français. L'auto-entreprise séduit par sa simplicité de mise en oeuvre, sa transparence en matière de cotisations sociales et fiscales, sa souplesse lorsqu'il y a besoin de cesser ou de faire évoluer sa structure vers le régime réel.

La FNAE (Fédération nationale des autoentrepreneurs et microentrepreneurs) annonçait en octobre, chiffres Insee à l'appui, un millésime 2018 tout à fait remarquable de créations de microentreprises sur les trois premiers trimestres avec +30%. La donnée s'est donc affinée en fin d'année.

Est-ce à dire que les mesures très incitatives de l'Etat - baisse des cotisations, doublement des plafonds - appuyées par une information et même une formation (Mooc)- paient? Certainement, et d'ailleurs la FNAE a même évoqué la microentreprise comme le nouveau modèle économique institutionnel.


Créations d'entreprises en 2018, les chiffres Insee

Les créations de microentreprises augmentent de 28%, une dynamique plus importante que les entreprises individuelles classiques, même si ces dernières affichent un fier +20%.

La création de sociétés est plus modeste avec +2%, pérénisant le modèle de la SAS avec 61%. Dans cette catégorie juridique, les SAS à associé unique ou unipersonelle (SASU) sont majoritaires (37% en 2018). Cette dernière forme de société offre au microentrepreneur une transition appréciable vers le réel par un régime fiscal et social alliant gestion assez souple même si très encadrée, responsabilité limitée et accès au salariat.


Combien de nouveaux auto-entrepreneurs en 2018 ?

Les 691 300 créations d’entreprises (hors secteur agricole) en 2018 marquent un bond en un an


  • +100 000 qu'en 2017, soit +17%, dont

    • +66 500 auto-entrepreneurs

      • soit 45% des créations (déjà 41% en 2017)

    • +30 300 entreprises individuelles, +20% qu'en 2017.


Quels secteurs sont les plus en hausse?


N°1 - Les activités spécialisées, scientifiques et techniques représentent 18% des créations


  • 121 900 créations, soit +18 700 qu'en 2017, +18%,

    • dont 78 000 auto-entrepreneurs, + 27%.

Dans ce secteur, les Conseils pour les affaires et autres conseils de gestion affichent


  • 54 600 créations, soit +11 500 qu'en 2017, +27%

Cette activité, qui correspond au code NAF 70.22Z, concerne l'assistance à l'entreprise en matière de gestion, planification, stratégie, réduction des coûts, marketing, etc.


N°2 - Le commerce (y compris réparation automobiles et cycles) représente 


  • 107 300 créations, soit +8 700 qu'en 2017 (+9%)

    • dont 30 600 auto-entrepreneurs, +21,4%

    • dont 40 200 entreprises individuelles classiques, +10,1%.

Dans ce secteur,


  • la Vente à distance affiche 2 900 créations, dont 2 100 auto-entrepreneurs

  • tandis que 2 100 entrepreneurs individuels classiques ont opté pour l'activité Autres intermédiaires du commerce en produits divers.


N°3 - Le transport et l’entreposage représentent 10% des créations, soit : 


  • 70 400 créations, +68% qu'en 2017 (déjà +25% en 2017),

    • dont 43 200 auto-entrepreneurs, 80,5% des créations.

Dans ce secteur, les Autres activités de poste et courrier affichent


  • 25 800 créations, +116% qu'en 2017 (+64%)

    • dont 18 600 auto-entrepreneurs en livraison.


N°4 - Les Autres services aux ménages contribuent à


  • 40 400 créations, soit +8 000 créations qu'en 2017 (+25%),

    • dont 22 400 auto-entrepreneurs, +34,1% qu'en 2017.

Dans ce secteur, les Autres services personnels augmentent de


  • +5 600 créations qu'en 2017

    • dont 4 900 auto-entrepreneurs.

Cette activité, qui correspond au code NAF 96.09Z, concerne entre autres les studios de tatouage et perçage, service pour animaux de compagnie, sophrologues et psychologues (hors conseil thérapeutique), porteur, parkage de véhicule, etc.


Les créations d’entreprises partout en France


L’Île-de-France rassemble plus du tiers de l’augmentation générale,


  • soit 33 500 créations en 2018  (+19% qu'en 2017),  

Elle est d’ailleurs choisie par 53% des microentrepreneurs tous secteurs confondus, tandis 41% des microentreprises se constituent en province.

Dans la région métropolitaine, les entrepreneurs individuels ont choisi certains secteurs:


  • le transport et de l’entreposage pour 8 000 auto-entrepreneurs, sur les 9 900 créations en services de poste et courrier

  • les activités de conseil dans les affaires et autres conseils de gestion pour 5 600 auto-entrepreneurs, sur les 6 100 créations recensées.


De très fortes hausses de créations d'entreprises se trouvent en


  • Guyane : +35%

  • Provence-Alpes-Côte d’Azur : +19%

  • Normandie : +19%.


Une baisse spectaculaire entre 2016 et 2018 est à noter à


  • Mayotte : -17 000 en 2018, après +17 000 en 2017.


Portrait de micro-entrepreneur.es

L’âge moyen des créateurs d'entreprise est de 36 ans, comme en 2017. Il tend à rajeunir pour les auto-entrepreneurs dont 43% ont moins de 30 ans.

Les femmes ont 39% de créations d'entreprise à leur actif (4 entrepreneurs sur 10) en entreprise individuelle classique comme en microentreprise. Il n'y a pas d'évolution depuis trois ans (2015) alors qu’il y avait une progression constante depuis trente ans.

Les créatrices s'investissent majoritairement dans les secteurs suivants:


  • santé humaine et action sociale (75%),

  • autres services aux ménages (70%)

  • enseignement (50%).

 

 

Fichier attachéTaille
Icône PDF ip1734_creation_entreprise_2018.pdf719.15 Ko