Pour accéder à tout le contenu, rejoignez dès aujourd'hui la Fédération des Auto-entrepreneurs !

Comme 80.000 membres avant vous, regroupez-vous et faites-vous entendre !

J'ADHERE

PRESIDENTIELLES 2017 : l'autoentrepreneur selon Philippe Poutou


Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)

Le candidat

Philippe Poutou, né le 14 mars 1967 à Villemomble, est un ouvrier, syndicaliste et homme politique d'extrême gauche français. Candidat du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) à l'élection présidentielle de 2012, il recueille 1,15 % des voix. Il est à nouveau candidat au scrutin présidentiel de 2017.

Son programme pour l'autoentrepreneur

Il disait en 2012 : « Le statut d’auto-entrepreneur a instauré une nouvelle précarité, une nouvelle auto-exploitation… sans créer d’emplois. Le statut d’auto-entrepreneur fait un tabac en particulier chez les chômeurs qui sont très souvent « poussés » dans cette voie, puisque cela concerne environ 740 000 personnes. Un privé d’emploi devenu auto-entrepreneur conserve ses allocations chômage pendant au plus quinze mois mais ces dernières sont réduites s’il réalise des recettes comme entrepreneur. Mais, dans ce cas, il devient chômeur avec activité réduite, et quitte donc la catégorie A, faisant ainsi baisser le taux de chômage. Derrière ce succès, se cachent une nouvelle précarité et un moyen légal de contourner le droit du travail (…) Notons également que 65 % des auto-entrepreneurs gagneraient en moyenne 775 euros par mois... Officiellement, l’instauration de ce statut était aussi un moyen de créer des emplois mais la grande majorité de ces auto-entrepreneurs n’ayant pas de salarié, l’impact sur l’emploi est nul. C’est donc bel et bien un mirage. (…) Nous sommes donc pour l’abrogation de ce statut qui casse le contrat de travail, détourne le Code du travail et amplifie la précarité. »

En 2017, son discours n'a pas changé. Son programme prévoit tout simplerment la suppression "des temps partiels imposés, des contrats précaires, du pseudo statut d'auto-entrepreneur" au profit d'une généralisation du CDI. Un million d'emplois seront également créés dans la fonction publique.

Sur les plafonds

Il ne dit rien

Sur la protection

Il ne dit rien

Sur la requalification

"Pour celles et ceux qui ont encore la chance d’avoir un emploi, il est de plus en plus souvent précaire: stages, contrats courts, intérim, apprentissage sont le lot de 3,3 millions de salariéEs, tandis qu’1,5 million sont contraints au travail à temps partiel. Les femmes et les jeunes en sont les premières victimes. À ces formes de précarité bien connues s’ajoute l’explosion des emplois d’auto-entrepreneurs, un million de personnes aujourd’hui. Faux indépendants mais vrais exploités, ces travailleurs n’ont en effet pas le droit aux congés payés, bénéficient d’une protection sociale réduite et doivent se contenter de rémunérations souvent inférieures au SMIC."

Son site

A voir sur le site internet dédié au candidat

VOIR LE COMPARATIF COMPLET

-

Fichier attachéTaille
Icône PDF programmepoutou-2017_web_0.pdf1.25 Mo