Pour accéder à tout le contenu, rejoignez dès aujourd'hui la Fédération des Auto-entrepreneurs !

Comme 80.000 membres avant vous, regroupez-vous et faites-vous entendre !

J'ADHERE

Auto-entrepreneurs, vous voulez travailler dans les espaces verts ?


Pour accéder à tout le contenu, rejoignez dès aujourd'hui la Fédération des Autoentrepreneurs !
Comme 80.000 membres avant vous, regroupez-vous et faites-vous entendre ! https://www.federation-auto-entrepreneur.fr/contenu/auto-entrepreneur-20...

Vous pouvez également acheter uniquement cette fiche sur https://www.federation-auto-entrepreneur.fr/boutique/fiche-pratique

On lit sur les forums de nombreuses affirmations au sujet de la possibilité ou non d’exercer une activité de jardinage en tant qu'auto-entrepreneur. De nombreuses activités de service à la personne existent en effet autour de ce thème : tonte du gazon, entretien du jardin, traitement des arbres fruitiers, élagage…Petit tour de ce qui est réalisable, et de ce qui ne l’est pas. La règle générale La règle est très simple : les activités agricoles rattachées au régime social de la MSA, y compris si elles sont déclarées auprès de la chambre de commerce et d'industrie ou de la chambre de métiers et de l'artisanat (exemple : paysagiste, entretien de jardins, élagueur, etc.) sont exclues du régime de l’auto-entrepreneur. Concernant le jardinage dans le domaine du service à la personne L'entrepreneur qui exerce exclusivement une activité d'entretien de jardin ne peut pas être auto-entrepreneur. En revanche, s'il exerce de l'entretien de jardin ainsi que d'autres activités de service à la personne en plus (exemple : petits bricolage, ménage...) il peut alors opter pour le régime de l'auto-entrepreneur. Rappel : les activités de services d'aménagement paysager (code naf 8130Z) en dehors du service à la personne (ex : paysagiste, conseil en espaces verts...) sont totalement exclus du dispositif des auto-entrepreneurs depuis le 1er janvier 2010. Une possibilité d’exercice très limitée Il existe donc une possibilité permettant d’exercer partiellement l’activité de services à la personne de type jardinage et petit bricolage. L’avantage est double : bénéficer pour l'intéressé du régime de l’auto-entrepreneur. possibilité de faire bénéficier au client des déductions d'impôt relatives aux prestations de services à la personne, s’il a l’agrément simple. Deux inconvénients majeurs existent cependant : le chiffre d'affaires relatif à l'activité de jardinage ne doit pas dépasser 50 % du chiffre d'affaires total. la totalité de la clientèle.....

0 Commentaire