Les auto-entrepreneurs sont toujours aussi mal informés ! | FNAE
image/svg+xml
Pour accéder à tout le contenu, rejoignez dès aujourd'hui la Fédération des Auto-entrepreneurs !

Exceptionnellement en devenant membre sympathisant (gratuit) vous accédez à tout le contenu du site

Comme 80.000 membres avant vous, regroupez-vous et faites-vous entendre !

J'ADHERE

Les auto-entrepreneurs sont toujours aussi mal informés !


Face aux attentes des auto-entrepreneurs et aux dernières évolutions du régime (CFE, prorata temporis, réduction du temps d’inactivité, augmentation des seuils de CA), la Fédération des auto-entrepreneurs étoffe son offre de services et déploie une assistance juridique et technique.

Deux études de terrain viennent d’être réalisées par la Fnae sur un panel de 217 répondants. La première est focalisée sur les besoins en assistance téléphonique dédiée : http://www.federation-auto-entrepreneur.fr/actualites/federation/0401201.... La seconde étudie les modes d’information des auto-entrepreneurs sur les réseaux sociaux qui leurs sont dédiés et examine le niveau d’information et de fiabilité de ces derniers : http://www.federation-auto-entrepreneur.fr/actualites/regime/25012011/et...

De manière générale, les sujets sociaux, fiscaux et patrimoniaux semblent les plus problématiques pour les nouveaux entrepreneurs, tandis que la question des litiges, l’aide à l’inscription et la prévoyance sont moins sollicités. Dans l'exercice de ses missions professionnelles, l'auto-entrepreneur cherche à gagner du temps, affiner ses prises de décisions, apprécier une situation juridique inconnue et disposer d'une information fiable et opérationnelle.

Les sources diverses (guides officiels, ouvrages de référence, textes de loi, sites Web), paraissent complexes à analyser et à comprendre, et l’auto-entrepreneur privilégie d'abord le contact téléphonique au contact mail. Les auto-entrepreneurs estiment que le fait de pouvoir être renseignés en direct par des juristes formés est véritablement appréciable.

Plus alarmant, leur quête d’information sur Internet est de moins en moins facile et apporte des résultats peu convaincants : les réseaux sociaux lancés sur le sujet sont souvent peu fiables, rarement mis à jour et incomplets en terme d’information.

Contrairement aux idées reçues sur la « mutualisation des informations », les conseils donnés par les membres d’un groupe (hub, communauté, forum) n’apportent pas satisfaction, sont trop généralistes et souvent contradictoires, laissant le demandeur dans le doute.

Une assistance juridique, technique, administrative, fiscale et sociale est donc ouverte pour répondre aux questions des créateurs sous régime auto-entrepreneur, 5 jours/7, au téléphone ou par email.

Toute publication totale ou partielle des études mentionnées doit impérativement rappeler la méthodologie et utiliser la mention complète suivante : « Etude réalisée par la Fédération des auto-entrepreneurs. Contact et renseignements sur www.Fnae.fr »
 


Trustpilot