image/svg+xml
Pour accéder à tout le contenu, rejoignez dès aujourd'hui la Fédération des Auto-entrepreneurs !

Exceptionnellement en devenant membre sympathisant (gratuit) vous accédez à tout le contenu du site

Comme 80.000 membres avant vous, regroupez-vous et faites-vous entendre !

J'ADHERE

Auto-entreprise : un régime en léger repli en 2017


Vendredi 21 juillet 2017

L’INSEE a publié le 13 juillet dernier, son étude mensuelle sur la création d’entreprises en France, en juin 2017.

Les quelques enseignements à retenir sont, la hausse de la création de 2,9%, tous types d’entreprises confondus et l’augmentation significative des immatriculations des auto-entrepreneurs de 4,3% sur le même mois.

Cependant, la part des demandes d'immatriculation de micro-entrepreneurs dans le total des entreprises créées au cours des douze derniers mois est en baisse : elle passe de 41,1% à 39,7%. Aussi, il se crée en moyenne, 18661 autoentreprises par mois en 2017, contre 23000 depuis 2009 (en moyenne flottante).

« Si la dynamique entrepreneuriale est aussi importante en France, elle le doit à l’auto-entreprise, commente Grégoire LECLERCQ, Président de la Fédération des Auto-entrepreneurs. « Mais le repli des autoentreprises doit être constaté sur le long terme ».

Il n’inquiète pas la Fédération des Auto-Entrepreneurs pour autant. L’objectif n’est pas d’atteindre un nombre record d’immatriculations mais « d’assurer une pérennité aux micro-structures et à leurs créateurs, de sécuriser le parcours du dirigeant, de lui donner des outils digitaux pour conquérir de nouveaux marchés et faire prospérer son business » explique la Fnae.

Au final, Grégoire LECLERCQ attend particulièrement le rapport de l’ACOSS, baromètre annuel de la place, qui donne des statistiques conjoncturelles sur les auto-entrepreneurs par secteur d'activité et par département, ainsi que les inscriptions, les radiations, les nombres de micro-entrepreneurs administrativement et économiquement actifs, ainsi que leur chiffre d’affaires.

C’est à partir de ces données que la Fnae fera des préconisations en direction des pouvoirs publics, particulièrement à l’occasion du Projet de Loi de Finances et du PLFSS. Les sujets pour l’autoentreprise ne manquent pas : adossement du RSI au régime général, ouverture de droits chômage, augmentation des plafonds…


Trustpilot