Les autoentrepreneurs vus par l'ACOSS : le "OUI MAIS" de la Fnae | FNAE
image/svg+xml

Les autoentrepreneurs vus par l'ACOSS : le "OUI MAIS" de la Fnae


Communiqué de Presse
Paris, le 31 juillet 2015

L’Agence centrale des organismes de Sécurité Sociale (ACOSS) vient de publier sa note de conjoncture à propos du régime de l’autoentreprise pour l’année 2014. Si l’on constate que la population a continué de progresser, s’établissant à 982.000 inscrits (+ 9% par rapport à 2013), « ces chiffres sont à prendre avec précaution puisqu’ils ne tiennent pas compte de l’entrée en vigueur de la Loi Pinel. » selon Grégoire LECLERCQ, Président de la Fnae.

Cependant, il est possible de constater que 6 autoentrepreneurs sur 10 déclarent un chiffre d’affaires, estimé à 3290 euros par trimestre (en baisse de 1,7% comparé à 2013). Ce qui donne un revenu médian de 13160 euros brut par an, soit 10000 euros net pour une activité à mi-temps ou temps plein, la nuance statistique n’étant pas disponible.

Au global, en 2014, les autoentrepreneurs ont généré 7,1 milliards d’euros (+6,7% par rapport à 2013), soit environ 14 millions d’euros de recettes fiscales pour l’Etat et 1,3 milliards de rentrées sociales. Depuis sa création, le régime a permis de facturer 29 milliards d’euros de chiffres d’affaires.

Le régime progresse dans les domaines du transport (VTC obligent), de la santé et du sport. De même que les régions DOM, Ile de France et Midi-Pyrénées privilégient ce mode entrepreneurial.

« On pourrait se réjouir de cette récente enquête mais ils ne constituent à aucun moment un baromètre prospectif » explique la Fnae qui a vu les obligations des autoentrepreneurs grandir sans donner aux associations représentatives dont elle fait partie, les moyens de mieux qualifier sa population. Et de regretter aussi que les détails sur la part des hommes et des femmes ainsi que sur l'âge des autoentrepreneurs aient disparu du rapport.

« Madame PINEL a fait de l’autoentreprise son jouet. A force de trop le secouer, on peut finir par le casser. Attendons 2015 pour avoir des certitudes sur les chiffres et l’avenir incertain du régime » témoigne le Président de la Fnae. Les chiffres de l’INSEE de juin 2015 en sont d’ailleurs un premier indicateur : les créations se sont effondrées de 19% sur le premier semestre…


Trustpilot