Pour accéder à tout le contenu, rejoignez dès aujourd'hui la Fédération des Auto-entrepreneurs !

Exceptionnellement en devenant membre sympathisant (gratuit) vous accédez à tout le contenu du site

Comme 80.000 membres avant vous, regroupez-vous et faites-vous entendre !

J'ADHERE

Bourgogne : les auto-entrepreneurs font polémique


Les artisans dénoncent une concurrence déloyale.

Le régime d'auto-entrepreneur  séduit autant qu'il suscite la polémique. En particulier chez les artisans qui dénoncent une concurrence déloyale et demandent aujourd'hui des ajustements pour que leur secteur d'activité ne soit pas trop pénalisé. Dans le bâtiment, 70 % des inscriptions au registre des métiers, s'est fait sous ce nouveau statut.
Le statut d'auto-entrepreneur a un an.
 
De janvier à novembre 2009, plus d'une création d'entreprise sur deux s'est faite sous ce nouveau régime initié par la loi de modernisation de l'économie.
Depuis le 1er janvier 2009, le statut de l'auto-entrepreneur permet aux salariés, chômeurs, retraités ou étudiants de développer une activité à titre principal ou complémentaire pour accroître leurs revenus, avec des démarches très simplifiées et un régime fiscal avantageux.
 
Cette formule a séduit Sandra Jacops, qui est cuisinière. Elle tient maintenant un restaurant à Saint-Eusèbe, en Saône-et-Loire. C’est son employeur qui l'a décidée à se lancer : pour cela, il lui "prête" son restaurant quatre jours par semaine.
 
Selon les chiffres officiels publiés fin novembre 2009 au niveau national, quelque 263 400 personnes ont adhéré au statut de l'auto-entrepreneur depuis son lancement, ce qui a dopé les créations d'entreprises à des niveaux record ces derniers mois. Mais, seuls 47 500 ont déclaré jusqu'ici avoir encaissé un chiffre d'affaires, avec un montant cumulé de 383 millions d'euros.

Trustpilot