Pour accéder à tout le contenu, rejoignez dès aujourd'hui la Fédération des Auto-entrepreneurs !

Comme 80.000 membres avant vous, regroupez-vous et faites-vous entendre !

J'ADHERE

On en parle sur la Toile 23ème semaine


 

Pour vous, la Fédération des auto-entrepreneurs a surfé sur le Net cette semaine et a glané tout ce qui pouvait vous intéresser à propos de ce nouveau statut. En voici la synthèse…
 
                Au cœur de l’actu cette semaine, la signature, mercredi, de conventions de partenariats liant l’Union des Auto-Entrepreneurs et quatre partenaires : la Banque Postale, Aviva, l’Assemblée des chambres françaises de commerce et d’industrie (AFCI) et l’Agence pour la création d’entreprises (APCE). Nombre d’articles détaillent cet accord qui concrétise le lancement d’une plate-forme de services de l’UAE[1].
L’objectif de ces partenariats est notamment de donner au statut un supplément de légitimité et de rassurer ceux qui voudraient se lancer ainsi que les professionnels que ce nouveau statut inquiète. En effet, on sait le succès que ce régime rencontre, mais on connaît également les critiques qui lui sont adressées, notamment celle de l’impossibilité d’évaluer le sérieux professionnel d’un auto-entrepreneur. Si un assureur reconnu comme Aviva accepte d’assurer les auto-entrepreneurs, c’est que ces derniers sont jugés suffisamment qualifiés pour exercer leur métier[2]. De même l’AFCI et l’APCE se sont engagées à mettre à disposition des auto-entrepreneurs un dispositif d'accompagnement adapté, en fonction de la nature de leurs besoins et de l'état d'avancement de leur activité.
                Autre actu, la mise en place depuis le 1er juin du RSA (Revenu de Solidarité Active) auquel les auto-entrepreneurs devraient avoir droit dès le 1er juillet 2009[3]. Marianne 2 y voit l’occasion d’ironiser sur « la France qui gagne » et de s’interroger sur le développement de l’esprit d’entreprise des Français[4].
 
Cette semaine, enfin, est celle du micro-crédit, organisée par l’Association du Droit à l’Initiative Économique. La Croix.com consacre un article[5] à ce dispositif qui prend un relief particulier en cette période de crise. Le succès du micro-crédit est croissant. Parmi ceux qui en font la demande, les auto-entrepreneurs tiennent une bonne place.



[2]AVIVA propose aux membres de l’UAE de s’assurer via la souscription en ligne, d’éditer immédiatement une attestation d’assurance valable un mois et de choisir leur agent général. Le partenariat concerne les contrats d’assurance responsabilité civile ainsi que les contrats de protection juridique.

0 Commentaire