Pour accéder à tout le contenu, rejoignez dès aujourd'hui la Fédération des Auto-entrepreneurs !

Exceptionnellement en devenant membre sympathisant (gratuit) vous accédez à tout le contenu du site

Comme 80.000 membres avant vous, regroupez-vous et faites-vous entendre !

J'ADHERE

La fédération des auto-entrepreneurs : ils sont là pour vous encadrer


Les créateurs d’entreprise ne sont pas adeptes de la rétention d’informations. Bien au contraire ! Le véritable parcours du combattant qui aura été le leur à l’occasion de la prospection d’informations les incite – une fois leur projet développé – à partager leurs expériences et leurs savoirs. C’est ainsi qu’il est courant de rencontrer sur la toile une série de blogs ou de webzines dédiés à l’entreprenariat.

Les créateurs d’entreprise ne sont pas adeptes de la rétention d’informations. Bien au contraire ! Le véritable parcours du combattant qui aura été le leur à l’occasion de la prospection d’informations les incite – une fois leur projet développé – à partager leurs expériences et leurs savoirs. C’est ainsi qu’il est courant de rencontrer sur la toile une série de blogs ou de webzines dédiés à l’entreprenariat. Focus sur le site de la Fédération Nationale des Auto-Entrepreneurs dont le fondateur, Grégoire Leclercq, a été nommé par le Ministère pour inaugurer le 31 mars dernier l’offre bancaire de La Banque Postale aux auto-entrepreneurs.

Rencontre avec le président de la Fédération des Auto-Entrepreneurs.

  • Grégoire Leclercq, vous êtes le président de la Fédération des Auto-Entrepreneurs, pouvez-vous nous parler de votre parcours avant d’occuper cette fonction ?

Après avoir eu mon bac en 1999, j’ai décidé de suivre une prépa à l’ESM de St-Cyr pendant 3 années. J’en suis sorti lieutenant de garnison et j’ai choisi de me spécialiser dans la gendarmerie mobile de montagne. Alors que j’étais chef d’escadron de la gendarmerie nationale, je me suis gravement blessé en montagne, j’ai donc réfléchi à une reconversion possible. J’ai toujours eu l’idée de créer quelque chose, une structure. J’ai alors repris le chemin de la formation pour préparer un MBA (master business of administration) à HEC en entrepreneurship.

  • Comment êtes-vous arrivé à vous intéresser à l’entreprenariat ?

La reprise de mes études coïncidait avec l’institution du nouveau statut d’auto-entrepreneur. Ayant une formation juridique, j’ai trouvé intéressant de créer une structure associative qui pourrait venir en aide aux créateurs d’entreprise. Au vu du succès de ce statut, l’État prévoit 100 000 créations d’entreprises par an, c’est donc autant de personnes qui se lancent sans savoir forcément ce qui les attend. Même si les formalités administratives se sont considérablement allégées, les difficultés viennent par la suite et cela peut être extrêmement dommageable. Créer une entreprise est une chose, en assurer la gestion en est une autre. La nécessité d’un accompagnement est donc décuplée quand il s’agit de l’auto-entreprenariat. Par le biais de la structure que nous avons créée, la fédération des auto-entrepreneurs, nous souhaitons répondre à ce besoin d’encadrement et apporter des réponses aux multitudes de questionnements que peuvent se poser ceux qui se lancent dans l’aventure de l’auto-entreprenariat.

  • En quoi consiste exactement votre activité ?

Nous proposons aux auto-entrepreneurs des explications au sujet de leurs statuts, nous tentons également de les aider à concevoir des idées et à trouver des budgets, un accompagnement dans leurs démarches des premiers mois et enfin, les aider à s’équiper correctement, fidéliser leurs clients, se former aux techniques commerciales. En huit mois d’existence, cette structure a rassemblé et attiré autour d’elle créateurs, prestataires, experts et partenaires de renom pour s’engager dans l’auto-entreprenariat. Notre activité, est un travail de fond qui s’inscrit dans la durée et l’accompagnement personnalisé des créateurs, au travers d’un itinéraire déterminé par des spécialistes de la création d’entreprise. Notre fédération est finalement le lieu de rencontre de tous : plus qu’un annuaire, plus qu’un réseau social, plus qu’un répertoire de missions, nous proposons un accélérateur de réussite, un incubateur collectif, une chance pour l’entrepreneur individuel de ne pas être seul.

  • Ce statut connaît un succès qui ne cesse de croître : quels sont donc les principaux avantages de cette structure ?

Le statut d’auto-entrepreneur n’a jamais été aussi pratique pour tester un modèle, développer une première expérience. Il donne le cadre légal pour tester les produits, passer des contrats, déposer une marque… Il peut se faire en complément d’une activité salariale, pendant ses études…

  • Tout le monde peut être auto-entrepreneur ?

Non, absolument pas. Créer son entreprise, travailler à son compte demande un gros investissement que peu perçoivent avant de se lancer. En plus de travailler pour soi (rechercher des clients, améliorer ses supports de vente…) il faut aussi gérer la partie administrative. On peut très vite être débordé. Se lancer demande une certaine rigueur et une forte persévérance. L’idée est indispensable en création d’entreprise, mais l’énergie et la clairvoyance le sont trois fois plus.

  • Vous êtes vous-même auto-entrepreneur ?

Oui, c’est exact. Il m’a paru évident qu’il fallait expérimenter ce régime pour en parler. J’apporte ainsi mon expertise et consolide la structure juridique de la fédération.

  • Un conseil pour ceux qui souhaitent se lancer dans l'auto-entreprenariat ?

Il faut prendre le temps de bien définir l’idée initiale et donc le statut juridique qui va s’y coller. Il faut être entouré, se remettre en question, prendre le temps.

 

Par le biais de cette association, Grégoire Leclerq appelle les auto-entrepreneurs à s’entraider, à partager leurs idées, à se présenter. Il met en place pour eux des offres promotionnelles pour accéder aux logiciels de gestion, aux offres marketing, aux dossiers juridiques, aux sociétés de portage… Un site qui vaut le détour et l’étude approfondie.

Pour en savoir plus : http://www.federation-auto-entrepreneur.fr/


Trustpilot