Pour accéder à tout le contenu, rejoignez dès aujourd'hui la Fédération des Auto-entrepreneurs !

Comme 80.000 membres avant vous, regroupez-vous et faites-vous entendre !

J'ADHERE

La Fnae dans le magazine Rebondir


Comment devenir micro-entrepreneur ? C'est la question posée par Innocentia Agbe, journaliste au Magazine rebondir, à Grégoire Leclercq, président de la Fnae.

Le régime de micro-entrepreneur*, qui permet notamment de ne payer des charges que si vous générez du chiffre d’affaires, peut être une bonne solution pour se lancer dans l’entrepreneuriat. Voici un petit guide pratique.

Le processus d’inscription
1-Inscrivez-vous à partir du portail officiel : www.cfe.urssaf.fr/autoentrepreneur/CFE_Bienvenue.
2-Pour les activités commerciales et/ou artisanales : vous devez également vous enregistrer auprès du Répertoire des Métiers (RM) ou au Registre du Commerce et des Sociétés.
3-Pour les artisans : vous devez effectuer un stage préalable à l’installation auprès d’une chambre de métiers et de l’artisanat. C’est une étape obligatoire.
4-Attendre la réception de votre certificat d’enregistrement qui contient votre numéro Siren.
5-Les demandeurs d’emploi peuvent finaliser la procédure de demande d’Accre (Aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’une entreprise). Ce dispositif vous permet de bénéficier d’une baisse des charges sociales pendant trois ans.
6-Vous devez ouvrir un compte bancaire dédié à votre activité de micro-entrepreneur. “C’est obligatoire”, rappelle Grégoire Leclercq. Il servira à encaisser les recettes, payer les dépenses et verser les bénéfices sur le compte personnel du dirigeant.
7-Pour les artisans du bâtiment uniquement : Vous devez souscrire une assurance décennale.
8-Vous déclarer ! Tout au long de votre activité, il faudra vous déclarer en ligne. Vous avez le choix entre deux types de fréquence : au mois ou trimestriel. En fonction, le site calcule automatiquement les charges.

*Anciennement auto-entrepreneur. Le nom a changé depuis le 1er janvier 2016.


0 Commentaire