Pour accéder à tout le contenu, rejoignez dès aujourd'hui la Fédération des Auto-entrepreneurs !

Comme 80.000 membres avant vous, regroupez-vous et faites-vous entendre !

J'ADHERE

La Fnae dans Ouest-France accompagne les seniors avec sa délégation Bretagne-Pays de la Loire


Dans un article intitulé "Emploi des Séniors : la piste de l'autoentrepreneuriat", la Fnae explique comment en compte intervenir auprès des séniors. Extraits de l'article.


Dès le jeudi 10 septembre, l'association Asppro propose un premier café des actifs, avec deux interventions de sensibilisation pour les seniors en recherche d'emploi. Frédérique David, déléguée de la fédération auto-entrepreneur de l'Ouest informera le public des nouvelles dispositions de la création d'auto-entreprise et Sylvie Barat présentera, la création personnalisée de son CV, en vidéo.


« Selon une récente étude, précise Jean-Yves L'Anton, fondateur de l'association Asspro, les plus de 50 ans représentent désormais 31,6 % des chômeurs de longue durée, 91 % des entrepreneurs accompagnés sont aujourd'hui insérés sur le marché du travail. Et la création d'une auto-entreprise se complique. »


« C'est devenu complexe »

Depuis janvier 2015, de nouvelles contraintes sont en vigueur pour les créateurs d'auto-entreprise. « Elles concernent les métiers de l'artisanat seulement. Finie l'époque où le nouvel auto-entrepreneur déclarait tout simplement son entreprise. Aujourd'hui, il doit effectuer un stage de quatre à cinq jours à la Chambre de métiers, un SPI (Stage préparatoire à l'installation) Pour suivre cette formation obligatoire, il lui en coûtera entre 200 et 400 €. » Au plan national, on constate une chute des créations d'auto-entreprise pour le second trimestre 2015 de 22,1 %.


« C'est devenu complexe, ajoute Frédérique David, mais heureusement la Chambre de métiers de Loire-Atlantique a su adapter le dispositif, pour raccourcir les délais d'attente des entrées en formation, le contenu du stage, et propose un véritable travail interactif. C'est une chance énorme ! »


Le 10 septembre, elle encouragera les demandeurs d'emploi à créer leur entreprise en leur indiquant tous les conseils utiles : « C'est un état d'esprit, mais ce n'est pas une aventure les yeux fermés. C'est passionnant, mais pour réussir, il faut connaître les contraintes et les perspectives, avant de décider le statut juridique de sa future entreprise. C'est la clé, choisie dans un trousseau plus riche qu'on l'imagine ! »


0 Commentaire