Réaction aux propos du député Frabçois Ruffin | FNAE
image/svg+xml

Réaction aux propos inexacts du député François Ruffin


Sommaire

Communiqué de presse

Paris, le 22 juin 2022

 

La FNAE proteste vivement contre les propos inexacts tenus par le député François RUFFIN sur le régime de l’autoentrepreneur 

Le député François RUFFIN déclarait le 22 juin 2022 dans l’émission C à vous sur France 5 (11’30) que « Macron a fait des statuts d’autoentrepreneurs, où on a des millions de personnes qui sont payées en moyenne 590 euros par mois, qui donne pas de droits au chômage, pas de droits à la retraite, pas de droits à la sécurité sociale. »

La FNAE dénonce avec la plus grande fermeté la complète inexactitude des propos tenus:

  • ce n’est pas sous le quinquennat d’Emmanuel MACRON que le régime de l’autoentrepreneur a été créé, mais sous le quinquennat de Nicolas SARKOZY, très précisément le 04 août 2008
  • il n’y a pas de statut d’autoentrepreneur, mais un régime fiscal et social particulier, qui s’applique à une catégorie de travailleurs indépendants (1,9 million fin décembre 2020)
  • le chiffre d’affaires annuel moyen des autoentrepreneurs en 2020 (dernière année connue) était de 14 879 euros, soit un revenu estimé net mensuel moyen de 1016 euros, ce qui est près du double de ce qu’évoque Monsieur le député
  • le régime de l’autoentreprise ouvre, contrairement à ce qui est dit, des droits au chômage : c’est d’ailleurs la Loi en faveur de l’activité professionnelle indépendante votée par l’Assemblée Nationale le 10 janvier 2022 qui l’a instituée, mais Monsieur RUFFIN n’a pas participé au vote
  • enfin, le régime de l’autoentreprise (via les cotisations versées) ouvre bien évidemment des droits à la retraite et à l’assurance maladie (qui sont deux branches de la sécurité sociale), mais Monsieur RUFFIN fait ici preuve de contre-vérités et d'approximations.

Au lieu de soutenir les forces vives de notre pays, ce type de propos ne fait que dévaloriser le travail des autoentrepreneurs, les désinforme de leurs droits, et agite les peurs. En ces temps où le pouvoir d’achat est une priorité de tant de Français, il est irresponsable de dénigrer un régime qui apporte des ressources essentielles à de si nombreux foyers : supprimer le régime mettrait en grande difficulté 2 millions de personnes.

“Nous encourageons Monsieur RUFFIN à faire des propositions pour faciliter le quotidien de ces travailleurs indépendants, comme une baisse temporaire de cotisations, une ouverture plus large aux fonctionnaires, un crédit d'impôts pour toute souscription à une mutuelle, le renouvellement du chèque énergie… Nous l’invitons à se rapprocher de sa nouvelle collègue députée Sophia CHIKIROU, qui connaît bien le régime de l'auto-entreprise pour avoir été déléguée générale de la FNAE en 2010 et 2011. François RUFFIN est également cordialement convié par nos équipes pour échanger et se former sur le sujet”, précise Grégoire LECLERCQ, président de la FNAE.

 

La  Fédération Nationale des Auto-Entrepreneurs (FNAE) est la seule organisation représentative des autoentrepreneurs et la troisième organisation représentative des Travailleurs Indépendants en France en nombre d'entreprises avec 61 909 entreprises adhérentes aux côtés des trois autres organisations représentatives (U2P, CPME et CNPL).

Contact presse : Cyrille Darrigade - Attaché de presse - cyrille.darrigade@gmail.com - Tél. 06 20 17 40 41


Trustpilot