Auto-entrepreneurs, votre déclaration d'impôts 2021
image/svg+xml
Pour accéder à tout le contenu, rejoignez dès aujourd'hui la Fédération des Auto-entrepreneurs !

Exceptionnellement en devenant membre sympathisant (gratuit) vous accédez à tout le contenu du site

Comme 80.000 membres avant vous, regroupez-vous et faites-vous entendre !

J'ADHERE

Auto-entrepreneurs, votre déclaration de revenus aux impôts en 2021


Nos informations s'efforcent de coller au plus près de l'actualité liée au covid-19. Toute erreur est indépendante de notre volonté, et nous ne saurions être tenus pour responsables en cas d'information rectifiée depuis sa communication initiale.

Auto-entrepreneurs, comment remplir votre déclaration de revenus 2020 pour la déclaration 2021? En ligne depuis le 8 avril, préremplie, elle doit absolument être vérifiée par vos soins. Que devez-vous indiquer si vos revenus ont fortement chuté? Si vous avez perçu le fonds de solidarité? Des indemnités journalières? Si vous avez demandé des reports de cotisation? Votre Fédération vous informe.

Le millésime 2021 de la déclaration de revenus comporte plusieurs nouveautés. Mais déjà, qu'est-ce que l'impôt sur le revenu auquel est soumis l'auto-entrepreneur ? Sous le régime de l'auto-entreprise, l'entrepreneur individuel s'est établi en tant que personne physique et effectue une déclaration sur son revenu (IR) dans son espace Particulier du site des impôts. C'est la différence avec une société (personne morale).

Ainsi, l’impôt s'applique selon un barème progressif à l’ensemble des revenus du foyer, compte tenu du quotient familial. Il tient compte d'une décote et d'une réduction d’impôt sous conditions de revenu, et impute d'autres réductions et crédits d’impôt.

En 2021, la déclaration de revenus s'effectue obligatoirement en ligne (sauf si vous n'avez pas Internet ou êtes incapable de l'utiliser). Elle est également préremplie si vous avez été imposé en 2020 et si vous avez signalé un événement (mariage, naissance, adoption, divorce...).

Enfin, la déclaration tacite ne concerne pas les auto-entrepreneurs puisqu'elle s'adresse aux salariés et aux retraités dont les revenus sont fixes et connus de l'administration. Elle peut être directement validée en ligne avec l'application mobile impots.gouv.

Nouveautés de l'impôt 2021

Les revenus tirés de la collaboration avec une plateforme

Les plateformes collaboratives ont transmis directement à l'administration fiscale les revenus générés en 2020 par votre activité (location, vente, services). Elles en sont dispensées si les recettes annuelles sont inférieures à 3000 euros ou s'il y a eu moins de 20 transactions.

Ainsi, vérifiez bien les montants des transactions générées sur Airbnb, Vinted, Le Bon Coin, etc., et suivez les consignes détaillées plus bas pour déterminer s'ils sont imposables ou non pour

  • la location meublée,
  • la vente de biens d'occasion,
  • le service,
  • la location de biens,
  • voire le covoiturage.

La défiscalisation des aides gouvernementales

Vous n'avez pas à déclarer ces aides perçues en 2020 :

  • le fonds de solidarité (ordonnance n°2020-317 du 25 mars 2020)
  • l'aide financière exceptionnelle (AFE) du CPSTI (500 euros) (loi n°2020-734 du 17 juin 2020)
  • l'aide RCI du CPSTI (1250 euros max.) (loi n°2020-734)
  • l'aide exceptionnelle Cipav (1392 euros max.) (loi n°2020-734).

Le calcul du bénéfice avec le VFL et l'exonération cotisations sociales

A année 2020 atypique, déclaration 2021 atypique pour les auto-entrepreneurs bénéficiant en 2020 du versement forfaitaire libératoire (VFL) de l'impôt (BIC ou BNC).

Vous avez demandé une exonération de cotisations sociales de mars à mai et en juin 2020 :

  • indiquez le montant total du chiffre d'affaires encaissé
    • cases 5TA à 5VA pour la vente (BIC)
    • cases 5TB à 5VB pour l'artisanat et la location meublée (BIC)
    • cases 5TE, 5UE ou 5VE pour les professions libérales (BNC)
  • Le calcul automatique est effectué avec l'abattement fiscal correspondant (71% en vente, 50% en artisanat et location meublée, 34% en profession libérale).

Vous avez eu une déduction sur l'assiette sociale (réduction covid, loi 30 juillet 2020) pendant les mois de mars à juin 2020 (listes S1 et S1bis), de mars à mai 2020 (liste S2) :

  • indiquez la part de chiffre d'affaires déduite des déclarations sociales
    • lignes 5TJ à 5VJ pour la vente (BIC)
    • lignes 5TK à 5VK pour l'artisanat et la location meublée (BIC)
    • lignes 5TL à 5VL pour les professions libérales (BNC).

Les exonérations fiscales si vous êtes aussi salarié

Plusieurs exonérations fiscales vous concernent :

  • les heures supplémentaires et complémentaires jusqu'à 5000 euros (jusqu'à 7500 euros pour celles effectuées du 16 mars au 10 juillet 2020)
  • les frais de télétravail dans la limite de 550 euros (transmis par l'employeur)
  • la prime exceptionnelle ("covid" pour un soignant, "macron" pour un salarié) à hauteur de 1000 euros
  • le salaire du contrat d'apprentissage, du stage étudiant jusqu'à 18 473 euros (Smic annuel)
  • le salaire de l'étudiant de moins de 26 ans en étude ou congés, jusqu'à 4618 euros.

Le crédit d'impôt de 50% pour certains baux professionnels

Vous louez à un professionnel fermé administrativement ou relevant de la liste S1 des activités très impactées par la crise? Si vous avez renoncé au loyer de novembre 2020, vous bénéficiez d'un crédit d’impôt de 50%.

La déclaration d'un compte bancaire à l'étranger

La déclaration d'un compte bancaire à l'étranger n'est pas vraiment nouvelle, mais se généralise avec le recours aux néobanques et le règlement à distance, y compris par les plateformes. Votre IBAN bancaire ne commence pas par FR? Votre compte est dans une banque étrangère. 

Tout compte bancaire à l'étranger utilisé en 2020 doit ainsi être déclaré avec le formulaire 3916 (Revenus et charges, case Comptes à l'étranger), notamment pour une banque en ligne telle N26 (DE), Revolut (LT), Bunq (NL)...

En cochant la case 8UU, complétez l'annexe 3916:

  • Intitulé du compte : Compte courant
  • Désignation de l’établissement : [le nom officiel de votre entreprise figurant sur le RIB]
  • Adresse : [sur le RIB]
  • Numéro de compte : [10 derniers chiffres de l'IBAN]
  • Caractéristiques du compte : Compte non rémunéré
  • Date d’ouverture et de fermeture éventuelle : [Date]
  • Adresse communiquée à l’établissement : [adresse en France].

Pour PayPal, ce n'est pas obligatoire lorsque ces trois conditions sont réunies :

  • les encaissements de l'année de référence ne dépassent pas 10000 euros 
  • son utilisation est adossée à un compte bancaire français
  • il s'agit de paiements ou d'achats en ligne de biens.

Attention: ne pas déclarer un compte bancaire étranger peut coûter 1500 euros d'amende annuelle, avec un rappel d'impôts jusqu'à trois ans et une majoration de 80% des droits à payer.

Dates limites pour déclarer vos revenus en 2021

Ouvert le 8 avril 2021, le service de déclaration en ligne s'échelonne du mercredi 26 mai au mardi 8 juin 2021. Il s'arrête le jeudi 20 mai 2021 pour la déclaration papier (pour les résidents français à l'étranger aussi).

Pour la déclaration en ligne, les dates limites varient en fonction de votre numéro de département de résidence :

Départements Date limite pour la télédéclaration (23h59)
Départements n°01 à 19 et non-résidents 26 mai 2021
Départements n°20 à 54 (y compris la Corse) 1er juin 2021
Départements n°55 à 974/976 08 juin 2021

 

N'attendez pas le dernier moment pour votre déclaration de revenus

Autant effectuer la déclaration de revenus assez tôt car il est toujours possible de la corriger avant la fin de la période dès lors qu'elle est faite en ligne. La correction est aussi possible entre août et septembre.

Gare à la procrastination ! Elle peut vous valoir une amende de 10% du montant de l'impôt si vous dépassez la date butoir, 20% si vous attendez encore 30 jours après une mise en demeure. Et si rien n'y fait même après une dernière relance, la pénalité s'élève à 40%.

Dans tous les cas, accordez-lui toute votre attention, même s'il est possible de la corriger jusqu'au dernier jour de dépôt. Vous souhaitez faire appel aux services de la Fédération? Vous obtiendrez les conseils dont vous avez besoin pour votre déclaration de revenus lors d'un rendez-vous personnalisé.

NOUVEAU ! Faites-vous accompagner par un conseiller FNAE

Un conseiller FNAE vous aide à remplir votre télédéclaration de revenus 2020 en partage d'écran depuis un outil de visioconférence.

Plus d'informations

A noter : le droit à l'erreur fiscale est reconnu par le gouvernement. L'omission ou l'inexactitude dans la déclaration, restreinte avec le prélèvement à la source, existe toujours néanmoins: elle peut être pénalisée. Un retard de déclaration papier n'est pas soumis au droit à l'erreur et est sanctionné.

Préparez votre déclaration des revenus 2020

Votre chiffre d'affaires entre dans le calcul des revenus du foyer fiscal, que vous soyez célibataire, en couple ou en famille. Il doit être déclaré, même si vous avez choisi de régler le forfait mensuel ou trimestriel du versement libératoire correspondant à votre activité. Dans ce dernier cas, le taux d'imposition est établi pour les autres revenus éventuels du foyer.

Connectez-vous sur impots.gouv.fr

Si c'est votre première déclaration de revenus :

  • demandez votre numéro fiscal à votre centre des impôts
  • ou créez votre compte sur impots.gouv.fr en vous identifiant avec France Connect (qui regroupe vos identifiants Ameli, La Poste, Mobile Connect ou MSA)

Vous avez déjà un compte :

  • reprenez votre identifiant (numéro fiscal à 13 chiffres) sur la précédente déclaration,
  • puis entrez le mot de passe que vous avez choisi ou votre numéro d'accès en ligne (sur votre avis d'imposition en n-1).

Vérifiez la déclaration préremplie

La déclaration des revenus 2020 comporte de nombreuses informations préremplies sur le formulaire 2042. Ce sont

  • la situation familiale
  • les coordonnées
  • le compte bancaire
  • les salaires transmis par l'employeur éventuel
  • l'impôt déjà collecté avec
    • le prélèvement à la source (taux modulable)
    • le versement forfaitaire libératoire. 

Vérifiez tout changement de situation, les versements reçus, les crédits d'impôts.

Corrigez et complétez

Il serait bien étonnant qu'aucun changement ne soit à signaler. Pour la déclaration automatique, deux cas se présentent:

  • aucune correction n'est à apporter - crédit d'impôts, changement de situation non signalée -, il n'y a rien à faire, la déclaration de revenus est automatiquement validée et le prélèvement à la source continue.
  • à moins que votre activité génère un chiffre d'affaires totalement fixe, l'absence de correction est improbable!
  • il y a des modifications, il faut rectifier la déclaration.

Notre conseil : attention aux dépenses et frais non indiqués, ce qui ferait passer à côté de crédits d'impôts. 

Contrôlez les salaires déclarés

Si vous êtes aussi salarié, vérifiez les montants reçus en 2020 indiqués sur la déclaration préremplie 2042.

Avec le prélèvement à la source, le PAS, vous réglez déjà l'impôt chaque mois sur votre salaire selon le taux adapté à votre foyer fiscal.

Sélectionnez les déclarations 2042, 2042-C, 2042-C Pro, 2042 RICI

Selon votre situation personnelle et professionnelle, vous avez besoin de remplir certains formulaires. Rassurez-vous, chaque bon document s'ouvre automatiquement en cochant la case correspondante de la déclaration en ligne.

Quels sont-ils ?

  • La 2042 indique les informations connues de l'administration (état-civil, traitements, salaires, pensions, revenus des valeurs, charges déductibles, etc.):
    • à vérifier et rectifier si changement
  • La 2042-C concerne les revenus (salaires et pensions exonérés, rémunération de dirigeant, etc.).:
    • à vérifier
  • La 2042-C-PRO permet de déclarer le chiffre d'affaires encaissé par votre microentreprise (BIC, BNC):
    • à compléter et à préciser si vous avez eu une exonération ou un report de cotisations sociales  
  • La 2042 RICI (réduction d'impôt crédit d'impôt) détaille les personnes à charge, emploi à domicile, dons, etc.:
    • un remboursement de crédit d'impôts (60%) est effectué par anticipation en janvier selon votre déclaration de l'année précédente.

Auto-entrepreneur, vous n'êtes pas concerné par la nouvelle 2042 DSI, la déclaration sociale et fiscale unique pour les indépendants. Cette dernière évite aux indépendants classiques une autre déclaration sur net-entreprises.

Vérifiez votre chiffre d'affaires à reporter sur la 2042-C-Pro

Votre chiffre d'affaires (CA) à reporter sur la 2042-C-Pro est en principe le brut figurant sur l'attestation fiscale annuelle de l'Urssaf éditée en février 2021.

Attention : l'administration fiscale doit connaître votre chiffre d'affaires réel encaissé en 2020 afin de procéder à l'abattement fiscal forfaitaire correspondant à  votre activité (71%,  50%, 34%). Les charges sociales sont automatiquement décomptées.

Vérifiez si l'attestation fiscale annuelle de l'Urssaf correspond à votre CA encaissé

Pour avoir le montant total de vos déclarations Urssaf en 2020, allez sur sur autoentrepreneur.urssaf dans Moncompte /Mes documents /Mes attestations.

Tout montant encaissé figure sur votre livre de recettes obligatoire, et la somme de chacun constitue votre chiffre d’affaires 2020.

Attention : si vous avez demandé un report ou une exonération de charges sociales en 2020, si vous avez déclaré mais pas réglé la totalité des cotisations sociales en raison de difficultés de paiement, votre attestation annuelle Urssaf ne reflétera pas le chiffre d'affaires réel à déclarer.

Veillez à reporter votre chiffre d'affaires exact encaissé en 2020.

Par ailleurs, l'Urssaf peut également avoir commis une erreur. Dans ce cas, contactez l'organisme au 3698 (appel gratuit) suivi des deux premiers chiffres de votre code postal pour comprendre l'erreur et la faire corriger.

Les ventes et services collaboratifs à déclarer

Vérifiez les déclarations transmises par la ou les plateformes. En sont exempés :

  • la location saisonnière générant un gain inférieur à 760 euros par an
  • le covoiturage sans bénéfice (péage, carburant)
  • les ventes de vos biens d'occasion d'une valeur inférieure à 5000 euros (bijoux, objets d'art...), électroménager et automobile.

 

Besoin d'aide ? Faites-vous accompagner par un conseiller FNAE

Un conseiller FNAE vous aide à remplir votre télédéclaration de revenus 2020 en partage d'écran depuis un outil de visioconférence.

Plus d'informations

Remplissez votre déclaration 2042-C-Pro

Il est obligatoire de remplir la 2042-C-Pro pour déclarer les revenus de l'activité professionnelle. Sans compter les dommages collatéraux, comme le retard du versement du fonds de solidarité lorsque l'administration fiscale ne peut s'y référer. 

Identifiez votre entreprise et la nature de vos revenus (cases BIC, BNC).

Si une personne, autre que vous ou votre conjoint déclarant est à votre charge -par exemple un enfant- et génère du chiffre d'affaires en tant qu'auto-entrepreneur, il faut le déclarer dans la colonne « Personne à charge ».

Important : vous indiquez le chiffre d'affaires brut SANS ABATTEMENT FORFAITAIRE (71%, 50% ou 34%). Vous n'êtes pas en charge de ce calcul, il sera effectué ensuite par l'administration.

Spécifiez votre mode d'imposition

Dans un premier temps, quel que soit votre mode d'imposition ou votre activité, complétez/vérifiez le cadre prévu à cet effet sur le formulaire.

  • En cas d'option pour le versement libératoire de l'impôt : indiquez le chiffre d’affaires encaissé dans une ou plusieurs des 3 cases (selon ce que vous avez facturé, et si vous avez une activité mixte): 5TA = CA BIC vente de marchandises ; 5TB =  CA BIC prestations services commerciales, artisanales et location courte durée ; 5TE = CA BNC activités libérales SSI et CIPAV.
  • En cas de non-option pour le versement libératoire de l'impôt, vous faites partie des auto-entrepreneurs qui vont voir leur chiffre d'affaires additionné aux autres revenus du foyer, moins un abattement forfaitaire* de :
    • 71% du chiffre d'affaires pour la vente de marchandises et la location courte durée (BIC)
    • 50 % du chiffre d'affaires pour les prestations de services commerciales et artisanales (BIC)
    • 34 % du chiffre d'affaires pour les activités libérales, CIPAV (BNC).

*L'abattement forfaitaire est au minimum de 305 euros.

A noter : si vous avez bénéficié en 2020 du versement libératoire alors que vous n'y aviez plus droit -vous avez fait des versements réguliers mais vous avez dépassé les conditions de revenus-, ce montant constitue un crédit d'impôt à indiquer dans la case 8UY "Réductions et crédits d'impôts" du formulaire 2042-C-Pro.

Détaillez l'origine de vos revenus

Sur la déclaration, il s'agit de compléter/vérifier en fonction de votre activité le cadre 

  • Revenus industriels et commerciaux / Régime micro-BIC
    • 5KO = CA vente de marchandises
    • 5KP = CA prestations de services commerciales, artisanales et location courte durée
  • Revenus non commerciaux professionnels / Régime déclaratif spécial ou micro-BNC
    • 5HQ =activités libérales SSI ou CIPAV

Si votre activité est mixte (vente ou hébergement + prestation services), vous devez déclarer les chiffres d'affaires correspondant dans chacune des deux cases.

L'impôt s'applique sur le revenu net imposable calculé par les services des impôts.

Les revenus collaboratifs possibles en micro-entreprise

  • Location saisonnière (partielle en résidence principale) jusqu'à 72 600 euros
    • 5 ND (imposé à 50%)
  • Covoiturage (si bénéfices) jusqu'à 72 600 euros
    • 5 NP (imposé à 50%)
  • Vente de biens (achat ou fabrication) jusqu'à 176 200 euros
    • 5 NO (imposé à 29%)
  • Service jusqu'à 72 600 euros
    • 5 KU (cours, yoga...) en libéral (imposé à 66%)
    • 5 NP (coiffure à domicile, garde animaux, bricolage...) en artisanat (imposé à 50%)
  • Location de biens (voiture, accessoire...) jusqu'à 72 600 euros
    • 5 NP (imposé 50%).

Validez votre déclaration de revenus

Une fois rempli et vérifié les montants (à déclarer, à déduire), validez et signez électroniquement votre déclaration d'impôts. Vos coordonnées bancaires doivent être renseignées pour le prélèvement. Un mail est envoyé à l'adresse que vous avez indiquée.

Le montant de vos impôts ainsi que le taux appliqué apparaît.

Retrouvez le détail sur le site de l'administration fiscale.

Cas particuliers

Doit-on déclarer ses indemnités journalières ?

Pour les auto-entrepreneurs, la règle est différente de celles des travailleurs indépendants classiques (régime réel) ou en société. Ainsi les indemnités journalières qu'ils perçoivent ne sont pas prises en compte dans le calcul de leur bénéfice, et ne sont donc pas à indiquer dans la déclaration d'impôts (cf. notice SSI).

Par contre, si elles sont versées par l'Assurance maladie, elles sont soumises à CSG et à la CRDS au taux de 6,7%. Il n'y a pas de démarche particulière pour que ce taux réduit de CSG soit appliqué, il est prélévé avant versement.

Imposable pour la première fois? 

Le montant est prélevé en une seule fois en août. Toutefois, vous pouvez gérer vos acomptes mensuels ou trimestriels (sur option).

Vous pouvez modifier votre télédéclaration d'impôts jusqu'au dernier jour en retournant dans votre espace particulier où toutes vos déclarations sont enregistrées et téléchargeables.  

Adieu le crédit de modernisation du recouvrement (CIMR)

Le crédit d'impôt de modernisation du recouvrement (CIMR) n'est plus applicable en 2021. Il a évité de payer en même temps l'impôt sur les revenus 2017 et sur les revenus 2018 acquitté en temps réel avec le prélèvement à la source. Le CIMR a annulé les revenus non exceptionnels perçus en 2018.

Attention, les contrôles de l'administration sont prévus sur 4 ans (et non les 3 années habituelles), soit fin 2022.

Est-ce que je pouvais bénéficier du versement libératoire de l'impôt sur le revenu en 2020 ?

Pour bénéficier du versement libératoire de l'impôt sur le revenu en 2020, il fallait respecter deux conditions :

  1. Votre revenu fiscal de référence N-2, soit 2019 ne devait pas dépasser certains seuils en fonction du nombre de part* :
    • 27 794 € pour une personne seule (1 part) ;
    • 55 588 € pour un couple (2 parts) ;
    • 83 382 € pour un couple avec deux enfants (3 parts).
  2. Votre chiffre d'affaires 2020 ne doit pas dépasser les seuils de la micro-entreprise :
    • 176 200 € pour les activités de négoce et d'hébergement 
    • 72 600 € pour les activités de prestation de service.
*majoration de 50% par demi-part supplémentaire

Que se passe-t-il si je ne pouvais plus bénéficier du versement libératoire de l'impôt sur le revenu en 2020 ?

Les sommes que vous avez versées à URSSAF au titre de l'impôt sur le revenu 2020 seront considérées comme des acomptes. Vous recevrez en septembre 2021 le montant de l'impôt réellement dû pour le compte de vos revenus 2020, avec votre taux PAS applicable pour l'année 2021. 

Notre conseil : n'attendez pas le redressement, contactez votre SIE et adaptez votre taux d'imposition.

Quand arrive l'avis d'imposition 2021?

La déclaration en ligne indique immédiatement l'impôt à payer pour l'année en cours : égal à l'année précédente, en baisse, en hausse. Ce qui permet d'ajuster les acomptes un peu en avance. 

Sur la base de votre déclaration entre avril et mi-juin 2021, vous recevez votre avis d'imposition entre juillet et août avec une application dès septembre 2021.

Votre avis d'imposition 2021*
  Dématérialisé dans votre espace Particulier Version papier, par courrier
Non imposable ou restitution impôt Fin juillet 2021 Mi-août 2021
Imposable Début août 2021 Mi-août 2021

*Estimations à confirmer

Calculez votre impôt en ligne

Votre revenu fiscal de référence (RFR) sur votre avis d'impôt 2020 était inférieur à 25 000€? Vous êtes célibataire? En couple? Avec des personnes à charge? Votre taux d'imposition varie selon votre situation et peut même baisser pour cette année 2021.

Le simulateur en ligne du calcul de l'impôt peut être déterminant pour savoir à quoi vous attendre.

Payez vos prochains impôts avec le versement libératoire

Auto-entrepreneur, le versement libératoire vous donne la possibilité de payer chaque mois ou chaque trimestre l'impôt sur le revenu en même temps que vos cotisations sociales. Vous ne payez pas d'impôt rectificatif après la déclaration.

L'option pour le versement forfaitaire libératoire ne change en rien votre obligation de déclaration de revenus

Quel est le taux du versement libératoire?

Le taux appliqué sur le chiffre d'affaires est de

  • 1% pour le commerce et la fourniture de logement
  • 1,7% pour les prestations de services
  • 2,2% pour les professions libérales.

Quelles conditions pour souscrire au versement libératoire?

Il faut que votre revenu fiscal de référence N-2 soit égal à un certain seuil en fonction de votre nombre de parts au niveau de votre foyer fiscal.

Vous trouverez sur notre article, Revenu fiscal de référence, comprendre et suivre les nouveaux seuils, le tableau avec les seuils pour les trois prochaines années.

A quel moment opter pour le versement libératoire?

Elle est choisie au plus tard

  • le dernier jour du troisième mois suivant celui de la création,
  • Avant le 30 septembre de l'année en cours pour l'année suivante.

Payez vos prochains impôts avec le prélèvement à la source (PAS)

Le prélèvement à la source (PAS) concerne toute personne dont les revenus justifient un impôt collecté directement. Cela peut aussi être par votre employeur si vous êtes microentrepreneur et salarié.

Un taux de prélèvement, calculé selon vos revenus (ou ceux du foyer) déclarés en 2020, détermine le montant de l'impôt qui vient en soustraction du salaire mensuel. Vous pouvez adapter ce taux directement dans votre espace en cas de changement de situation.

Les taux appliqués en 2021 correspondent à chaque tranche de revenus nets imposables selon un pourcentage différent, soit:

  • 0% (pas d'imposition) jusqu'à 10 084 €,
  • 11% jusqu'à 25 710 €,
  • 30% jusqu'à 73 3516 €,
  • 41% jusqu'à 158 122 €
  • 45% au-delà. 

Avec ou sans modulation de revenus en cours d'année

Depuis le 1er janvier 2019, le prélèvement à la source (PAS) permet de s'acquitter chaque mois de l'impôt dû pour les revenus de l'année en cours. C'est donc une question de répartition et d'actualisation en temps réel.

Sans doute avez-vous anticipé les prélèvements si vous estimiez que votre chiffre d'affaires 2020 vous rendait imposable en 2021.

Ainsi, signalez tout changement de situation (naissance, mariage, décès, pacs) dans les 60 jours à l'administration fiscale pour moduler le taux. Un écart à la baisse ne doit pas excéder 10% de l'impôt.

Avec ou sans acompte

Auto-entrepreneur, votre déclaration de revenus 2020 est obligatoire, même si vous versez déjà des acomptes mensuels.

Depuis janvier 2019, dès lors que vous êtes imposable, vous avez eu la possibilité en tant qu'auto-entrepreneur de créer ou non des acomptes sur votre espace fiscal personnel "Gérer mon prélèvement à la source". Les conséquences ne sont pas tant sur votre déclaration 2021 que sur la régularisation par l'administration fiscale en septembre 2021.

  • Auto-entrepreneur hors versement fiscal libératoire en 2020, vous avez créé des acomptes mensuels. Votre déclaration des revenus et CA 2020 déterminent le taux de prélèvement (à la hausse ou à la baisse) pour vos futurs acomptes.
  • Auto-entrepreneur avec versement fiscal libératoire en 2020, vous n'avez pas créé d'acompte qui aurait fait doublon. Selon vos revenus et CA 2020 (à la hausse ou à la baisse), votre déclaration déterminera si vous êtes redevable de l'impôt avec une régularisation en septembre.

Besoin d'autres précisions ?

Les impôts proposent en ligne une page dédiée à la déclaration de revenus en 2021.

L'application mobile Impots.gouv

Relookée, l'application Impots.gouv est pratique pour valider une déclaration préremplie sans modification. Ce n'est jamais le cas pour un autoentrepreneur.

Sinon, elle donne accès aux déclarations précédentes, à l'historique des paiements, aux modifications de coordonnées.

L'AMI virtuel, l'Assistant messagerie impôts

Et hop, un petit robot pour vous indiquer le bon chemin!

AMI, tranquillement installé en haut à droite de votre messagerie sécurisée, est là pour

  • vous indiquer le formulaire correspondant à votre demande
  • répondre à des questions simples sur la fiscalité
  • donner accès à vos documents sans repasser l'espace personnel.

La DGFiP omniprésente

Vous pouvez joindre le service national des impôts aux particuliers avec l'appel gratuit au 0809 401 401 (8h30-19h du lundi au vendredi).

Les services fiscaux se déploient davantage sur le territoire, tels les espaces ruraux France Services, qui peuvent aider sur les déclarations mais ne les réceptionnent pas.

La Direction générale des Finances publiques édite en ligne sa Brochure pratique pour la déclaration des revenus 2019.


Trustpilot