= Fermer

Comment je remplis ma déclaration d'auto-entrepreneur ?

Publié le ven, 04/02/2011 - 18:38
Version PDFVersion PDF

Je m'inscris en auto-entrepreneur : les questions piège Pour ne pas se planter en remplissant le formulaire... Question « le bon site ». Faire sa déclaration et s'inscrire est une opé gratuite. Le site officiel le seul : www.lautoentrepreneur.fr, mis en place par le Ministère de l'Économie. C'est ici aussi qu'on déclarera son chiffre d'affaires et paiera ses cotisations sociales.

Je m'inscris en auto-entrepreneur : les questions piège

Pour ne pas se planter en remplissant le formulaire...


Question « le bon site ». Faire sa déclaration et s'inscrire est une opé gratuite. Le site officiel le seul : www.lautoentrepreneur.fr, mis en place par le Ministère de l'Économie. C'est ici aussi qu'on déclarera son chiffre d'affaires et paiera ses cotisations sociales. Gare donc à une flopée de sites payants qui facturent en douce de 79 € à 189 €, au titre de « frais d'inscription » ou de « service d'aide » proche de l'arnaque.


Question impôts. Doit-on opter pour le prélèvement libératoire ? Donc, pour un paiement à la source plutôt que sous la forme du classique impôt sur le revenu... Tout dépend de ses revenus de l'année N-2 (2009 pour une inscription 2011) : ils doivent être inférieurs à 26000 € par part du foyer fiscal pour pouvoir répondre « oui ». Le montant du prélèvement (mensuel ou trimestriel) est alors calculé selon le chiffre d'affaires et s'élève de 1% à 2,2 % selon les activités, et dispense de payer la taxe pro (CFE, Cotisation foncière des Entreprises). Si vos revenus de l'année N-2 sont supérieurs à 26 000 €, pas le choix, le prélèvement libératoire n'est pas possible. Il faudra alors remplir la case « Chiffre d'affaires en tant qu'auto-entrepreneur » dans sa déclaration fiscale complémentaire.


Question Sécu. Quel régime choisir ? La Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d'Assurance Vieillesse des Professionnels Libéraux (CIPAV) ou le Régime Social des Indépendants (RSI) ? Très simple, tout dépend de l'activité choisie : les listes et les affiliations figurent sur www.lautoentrepreneur.fr. Tous les mois ou trimestres (on choisit), les charges sociales sont prélevées, et calculées selon le chiffre d'affaires réalisé. Avec un taux variant de 12 % pour une activité de vente de biens et marchandise à 21,3 % pour les professions libérales relevant du RSI. Courage...

Gaël Le Bellego


Merci à Grégoire Leclercq, fondateur de la Fédération des auto-entrepreneurs (www.federation-auto-entrepreneur.fr) et co-auteur de « L'auto-entrepreneur pour les nuls » (Ed. First).

Commentaires