Rapport ACOSS 2013 sur les autoentrepreneurs
image/svg+xml

Rapport ACOSS 2013 sur l'auto-entrepreneur


Sommaire

Les auto entrepreneurs en 2013 et la création d'autoentreprise

Fin 2013, on dénombre 911 000 autoentrepreneurs selon le rapport de l'ACOSS (agence centrale des organismes de sécurité sociale). Ils représentent 51 % de l’ensemble des travailleurs indépendants (hors secteur agricole) immatriculés depuis la création du dispositif le 1er janvier 2009, encore administrativement actifs fin 2013.

Sur l’année 2013, 319 000 nouvelles immatriculations ont été enregistrées, soit un volume légèrement plus faible qu’en 2012. Au total, compte tenu de 227 000 radiations, le nombre d’auto-entrepreneurs a progressé de 11,3 % en 2013.

72 % des AE encore inscrits fin 2013 ont déclaré un chiffre d’affaires positif au moins une fois dans l’année. Ce taux progresse régulièrement depuis la création du dispositif en 2009, en lien avec la hausse de l’ancienneté moyenne des autoentrepreneurs.

Le chiffre d'affaires des auto entrepreneurs en 2013

Au total, le chiffre d’affaires des autoentrepreneurs s’élève à 6,5 milliards en 2013, en hausse de 10,4 % sur un an. Toutefois, le chiffre d’affaires moyen diminue de 2,8 % à 9064 euros par an (contre 9327 en 2012).

Le recours au régime des auto-entrepreneurs varie selon le secteur d’activité. Il est particulièrement important dans les secteurs du commerce de détail sur marché, de l’informatique, des activités de design, de l’enseignement, des arts et spectacles. Il est en revanche plus faible dans les secteurs des métiers de bouche, des transports, de l’hébergement-restauration, des activités juridiques, des activités financières et immobilières, de la santé.

Près de la moitié des auto-entrepreneurs a moins de 40 ans. Ceux-ci sont plus souvent économiquement inactifs que les autoentrepreneurs plus âgés (35 % contre 22 %).

Seul un tiers des auto-entrepreneurs économiquement actifs en 2013 ont eu un bénéfice annuel supérieur à 4 500 euros. Le bénéfice annuel moyen (revenu imposable (BIC ou BNC) servant de base au calcul de l’impôt sur le revenu calculé à partir du chiffre d’affaires et obtenu après application d’un abattement au titre des frais professionnels) des auto-entrepreneurs économiquement actifs est de 4 409 euros en 2013, en baisse de 2,8 % par rapport à 2012.

Le niveau du bénéfice est très lié à la régularité de l’activité dans l’année, qui elle-même dépend fortement de l’ancienneté de l’activité.

Le bénéfice est en outre très variable selon les secteurs. Il est ainsi plus de deux fois plus élevé dans les activités juridiques, comptables et de conseil que dans les secteurs du commerce de détail non alimentaire, des métiers de bouche, de l’industrie et des arts et spectacles.

-

Élément jointTaille
Icône PDF bilan_auto_entrepreneur_2013.pdf616.53 Ko

Comme 80.000 membres avant moi, je me joins au mouvement
J'adhère à la Fédération dès 9€ / an

Adhérer à la FNAE

Trustpilot