Autoentrepreneur : il faut savoir se lancer et changer de régime
image/svg+xml

Autoentrepreneur : "Il faut savoir se lancer et changer de régime".


Sommaire

Valérie PIZZI, créatrice en restauration  de tapisserie d'ameublement et restaurateur de mobilier à Paris et Ile de france, revient sur les raisons de sa bascule vers l'EURL.

Secteur d'activité : Artisanat | Activité exercée : Tapissier d'art | Département : 92 Hauts-de-Seine

Quel est votre parcours ?
Diplômée en Histoire de l’art du mobilier, en tapisserie, en siège et en restauration de mobilier, j'offre mes services d’artisan d’art pour restaurer les sièges et les meubles.
Il s’agit de relooker du mobilier ancien et de permettre à de vieux sièges sans valeur de renaître à travers la création originale.
Le fauteuil de grand-maman a une valeur sentimentale mais vous ne savez pas quoi en faire ? Pourquoi ne pas lui donner vie et augmenter sa valeur ?

Je vous propose de refaire entièrement ou partiellement dans les règles de l’art, en crin, à l’ancienne donc durablement et de transformer en pièce unique en travaillant sur le bois et le tissu. Sa valeur en sera augmentée par une restauration durable et soignée, réalisée par un artisan mais également par son originalité.

Pourquoi avoir choisi le régime de l'auto-entrepreneur ?
Il m'a permis de créer mon entreprise personnelle en toute autonomie. Il me permet :

  • De disposer d’un statut légal
  • De créer mon emploi sans passer par la case « Business Plan », ce qui signifie que se mettre à son compte est à portée de main
  • De Tester une idée d’entreprise, comme un concept innovant
  • De Travailler en indépendant, à mon compte et de pouvoir gérer mon temps, la séparation entre la sphère privée et le monde professionnel…
  • De Travailler en indépendant mais protégé dans mes biens propres : il est possible pour l’auto-entrepreneur d’effectuer  une « déclaration d’insaisissabilité » de sa résidence principale et de tous les biens  non affectés à un usage professionnel
  • De Travailler en indépendant mais couvert car comme n’importe quel travailleur, l’auto-entrepreneur étant affilié à la sécurité sociale, et d’avoir droit à une cotisation retraite.

Pourquoi avoir changé de régime ?
J'ai changé de régime car avec les charges que je dois supporter comme le loyer, l'assurance, le transport, les matières d œuvres et j'en passe, le statut d'auto-entrepreneur n'était plus intéressant. Après un an de recul, j'ai fait des calculs et je perdais de l'argent.
De plus mon bail étant passé de bail précaire à bail commercial, j'ai eu envie de faire des investissements, notamment des aménagement et je ne pouvais pas investir avant sans y être de ma poche. Je n'ai pas attendu de dépasser le plafond mais cela me bloquait trop notamment sur les achats de marchandises et la TVA.
Cela reste un statut parfait pour démarrer ou lorsque l'on travaille à la maison mais il faut savoir se lancer à un moment pour ne pas perdre en définitive. Après un an et demi la situation semblant être pérenne et les clients étant au RDV tant autour de mon quartier que gràce à Internet, j'ai fait le choix de passer en EURL.

 

-


Comme 80.000 membres avant moi, je me joins au mouvement
J'adhère à la Fédération dès 9€ / an

Adhérer à la FNAE

Trustpilot