Pour accéder à tout le contenu, rejoignez dès aujourd'hui la Fédération des Auto-entrepreneurs !

Comme 80.000 membres avant vous, regroupez-vous et faites-vous entendre !

J'ADHERE

Elodie


En quelques mots, pourquoi avoir créé votre auto-entreprise ?
Depuis plusieurs années je fais des études, des stages et des formations dans le domaine de l’architecture et de la décoration, en France et à l’étranger. A côté de ça, je vois beaucoup de mes anciens camarades de classe qui, malgré encore plus d’années d’études, ne réussissent pas à trouver du travail dans ce domaine. Pour ne pas me retrouver dans cette même situation et pouvoir faire ce que j’aime, je me suis lancée le pari de créer mon entreprise en étant mon propre patron. Ayant déjà de acquis de l’expérience, je me suis dis que cela serait un bon moyen de me prouver à moi-même ce que je vaux vraiment.
 
Aujourd’hui, quelles sont vos ambitions pour votre activité ?
Aujourd’hui, j’espère vraiment pouvoir atteindre une certaine reconnaissance dans le milieu et surtout, pouvoir en vivre, cela me rendrait vraiment fière de moi.
 
Comment vous faites-vous connaître ?
Pour me faire connaître, j’ai créé un blog ainsi qu’un site professionnel (www.lamaisonetsesenvies.com) qui sera bientôt en ligne. Je suis également très active (d’un point de vue professionnel uniquement)  sur les réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter. Je suis également sur Viadeo ou LinkedIn.
Nous sommes aujourd’hui dans une société où internet est la première référence à laquelle on pense pour trouver quelqu’un ou obtenir des informations, alors j’essaye de surfer sur la tendance et d’utiliser le phénomène à mon avantage.
 
Comment vendez-vous vos services ?
J’ai déjà un petit réseau de connaissances de par mon expérience, et compte également sur le bouche à oreilles de mes chantiers déjà réalisés, pour me faire connaître et promouvoir mon activité. En réalité, mon travail consiste à répondre aux besoins, à la demande du client afin de créer le « chez soi » qui lui ressemble. Je lui propose donc des suggestions d’ambiance établies à partir de ces critères, et lui remet un cahier d’idées composé de plans, de 3D, d’échantillons, de liste d’objets et de devis de réalisations. S’il le souhaite, je supervise également son chantier. Après je propose diverses prestations adaptées à différents contextes et accessibles pour tous les budgets que vous retrouverez prochainement sur le site officiel de « La maison et ses envies ».
 
Quelles sont les qualités selon vous pour réussir une telle aventure ?
Je pense, que pour réussir une telle aventure, il faut déjà être très solide psychologiquement, surtout lorsqu’on est une femme, et qu’on s’immisce dans un univers très masculin comme le bâtiment. De plus, gérer une entreprise demande de l’organisation, du temps, de l’écoute pour ses clients et une réactivité à toute épreuve. Il ne s’agit pas uniquement de dire « je suis patron de » mais « je suis patron ET responsable de ma vie et de celles des autres ». On devient quelqu’un à qui les gens font confiance et qu’il ne faut pas décevoir. Si les clients nous donnent de l’importance en sollicitant notre aide, cela marche dans les deux sens, et c’est à nous de leur prouver qu’ils ne ce sont pas trompés en nous accordant leur confiance. Devenir auto-entrepreneur est donc une grande responsabilité.
 
Ce qui a été « facile » ?
Selon moi, trouver le nom de mon entreprise, et développer son image ont été la phase la plus « fun » et « sympa ». De plus, j’ai adoré avoir l’opportunité de créer moi-même les visuels de mon site internet qui sera prochainement en ligne, grâce à un ami que je remercie au passage.
 
Ce qui a été « difficile » ?
L’étude de marché, et tout ce qui touche à la paperasse ont été plus ennuyeux. Je ne dirais pas « difficile » mais seulement moins amusant. A côté de ça, c’est vraiment à ce moment là que j’ai senti mon projet se concrétiser, ce qui était vraiment un pas en avant pour moi.
 
Quelle bonne pratique, quel conseil, quel danger souhaitez-vous partager ?
En vue de mon expérience actuelle je pense qu’un bon soutien des amis et de la famille est d’abord nécessaire, ainsi que des conseils de professionnels avisés et qui connaissent bien le milieu et ses pièges. Je pense aussi, que pour réussir en auto-entrepreneur, il faut y aller progressivement et je conseillerai aux personnes désirant de faire ce choix, de garder un deuxième petit boulot en attendant que cela marche vraiment, et pour se protéger financièrement. De plus, je recommande vivement la création d’un blog pour promouvoir son travail car cela reste gratuit et très en vogue aujourd’hui : il n’est pas nécessaire d’investir tout de suite dans un site internet car cela est très couteux. Dans tout les cas, la création d’une entreprise et sa gérance n’est pas une chose facile alors je pense qu’il est indispensable d’en parler autour de soi, avant, et de s’entourer de personnes utiles dans le domaine. Mais au final, cela reste une expérience extraordinaire et très enrichissante.
 

-


0 Commentaire